Santé : L’Association AFJ rencontre les membres de la commission santé de l’Assemblée nationale

0
379

Les membres de l’Association des Femmes Journalistes en Santé (AFJ) ont été reçus ce mardi 15 janvier 2019 par la Commission Santé de l’Assemblée nationale. Ils étaient venus solliciter l’appui institutionnel des députés pour la mise en œuvre de leur projet intitulé « Niveau d’accès des femmes aux soins de santé ». Ce projet d’enquête d’une durée de 5 mois (Décembre-Avril) va toucher les femmes de la capitale Conakry et des préfectures de Kindia et Boké. Il sera exécuté sur le terrain par deux partenaires dont l’APAC-Guinée Association des Professionnelles Africaines de la Communication et l’AJS Association des Journalistes en Santé.

Selon le président de l’AJS, Amadou Korka Bah leur association a besoin de l’accompagnement institutionnel de l’Assemblée nationale : « Nous avons besoin du soutien des honorables députés pour qu’ils soient avec nous. Autre chose, ce que nous allons nous engager dans des questions de recherches, les résultats que nous aurons de ces recherches vont servir à corriger les problèmes que  nous allons identifier. Et pour résoudre ces problèmes nous nous n’avons pas la possibilité de faire tout, ce qui veut dire que nous allons faire un plaidoyer envers de ceux qui ont le pouvoir de changer changent positivement les choses. Donc, durant tout le processus du projet nous aurons besoin de l’accompagnement des élus du Peuple pour aboutir à des résultats positifs », a-t-il indiqué.     

Pour sa part, le premier vice-président de la Commission Santé, Honorable Dr Sidiki Cissé a au nom de ses collègues salué l’initiative de cette association avant de s’engager à l’accompagner dans la réalisation de ce projet. L’honorable Sidiki Cissé pense qu’il est bénéfique pour les femmes guinéennes, qui constituent une grande partie de leurs mandants : « Nous en tant que Commission santé de l’Assemblée nous nous réjouissons de cette démarche de l’AFJ, parce que nous nous battons depuis toujours pour que le budget du Ministère de la Santé soit augmenté, nous nous rendons sur le terrain pour voir les infrastructures sanitaires mais nous ne savons pas quel est l’impact des services sanitaires au niveau de la population guinéenne. Donc, avec cette enquête qui sera réalisée nous serons en mesure de connaitre exactement combien de femmes ont accès aux soins de santé. Toutes actions entreprises pour l’amélioration des conditions de vies des femmes seront soutenues par notre commission ».

Selon les membres de l’AFJ, le rapport d’activités de leur projet sera partagé durant le déroulement du projet aux différents partenaires. Afin que ceux-ci soient imprégnés des réalités du terrain.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email