Santé: Une association de tradi praticiens réclame 529 millions gnf à l’ANSS

0
82

La fédération guinéenne des associations des guérisseurs traditionnels de Guinée était en conférence de presse cette semaine à la maison de la presse de Guinée de Kipé dans la commune de Ratouma Conakry. Objectif interpeller les nouvelles autorités sur le détournement d’une somme d’argent de 529 millions de francs guinéens au ministère de la santé à travers l’Agence Nationale Sécurité Sanitaire (ANSS).

Mamady Daman Traoré président de la fédération guinéenne des associations des guérisseurs traditionnels de Guinée explique les raisons de cette conférence de presse « Nous sommes là aujourd’hui c’est pour déclarer à la presse depuis 2011 à nos jours, on travaille, on veut faire mieux sur le terrain mais franchement on est bloqué par le ministère de la santé, précisément la direction nationale de la division au niveau de la santé. Raison pour laquelle nous sommes là aujourd’hui pour interpeller le président Mamady Doumbouya pour qu’il nous rattache au niveau de la présidence pour qu’il nous donne la force de travailler sur le terrain et satisfaire la population guinéenne sur le plan de la médecine traditionnelle » a-t-il lancé.

Par la suite, il révèle que : « L’Organisation Mondiale de la Santé nous a octroyé un montant de 529 millions de francs guinéens pour que nous puissions mener à bien nos activités sur le terrain suite à notre demande adressée. Le montant a été reçu à l’époque par l’équipe de Docteur Sakoba Keita. Lui-même, il ne s’est pas présenté, il avait envoyé deux de ces éléments notamment Sayon Fofana et Fodé de Tass Sylla qu’il avait mandaté pour aller récupérer l’argent au niveau de l’OMS pour nous remettre. La convention a été tenue à la direction mais quand ils ont sorti l’argent ils ne nous ont jamais appelé. Jusqu’au moment où nous parlons on n’a reçu aucun montant ».

C’est ainsi qu’il a formulé une plainte contre les personnes concernées « C’est aussi que j’ai convoqué Fodé Tass Sylla et Sayon Fofana. C’est ainsi qu’on a transféré l’affaire au tribunal de première instance de Mafanco. C’est ainsi que le tribunal nous a donné raison en les condamnant au paiement de 100 millions de francs guinéens pour le dédommagement. Mais jusqu’à présent on n’a pas encore reçu non seulement ces 100 millions mais aussi les 529 millions qu’ils nous ont détournés. »

M.Traoré termine son intervention en lançant un appel au président de la république Colonel Mamady Doumbouya « Nous voulons maintenant qu’on nous livre nos prérogatives professionnelles c’est dire tout ce qui vient en fonds, en matériel, en équipement pour qu’on donne directement à notre fédération. Nous voulons aussi que le président de la fédération ait son bureau au niveau de la présidence comme au niveau du ministère de la santé c’est ce que nous demandons le président actuel colonel Mamady Doumbouya. »

Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com

(00224) 628 80 15 62 bah4644@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email