Scolarisation de la jeune fille : El Badrou Bah l’imam de Labé s’engage

0
572

En dépit des efforts consentis pour améliorer le taux d’éducation en Guinée au cours de la dernière décennie, la scolarisation des jeunes filles reste un souci majeur pour les autorités du système éducatif  guinéen.

Les religieux  aussi prennent conscience de la nécessité d’inscrire  les filles. A Labé par exemple, El Hadj Thierno Mohammadoul Badrou Bah l’imam ratib de la grande mosquée vient de faire de cette scolarisation de la jeune fille son cheval de bataille.

Le premier imam de la grande mosquée de Labé souhaite que sa fille soit un exemple pour les autres.

 « Je soutiens la scolarisation de la jeune fille et l’émancipation de la femme. Pour preuve, j’ai scolarisé toutes mes filles et j’ai aujourd’hui une fille député à l’assemblée des enfants de Guinée. Donc, j’encourage tout un chacun à instruire ses filles » a-t-il déclaré.

Sa fille Hadja Fatoumata Lamarana Bah, est député à l’assemblée  ne manque pas de mot pour remercier son papa en ces termes : « merci à vous cher père, grâce à vous et à l’instruction que je reçois à l’école aujourd’hui je peux parler au nom de tout enfant notamment au nom de toute jeune fille de ce pays » a-t-elle réagit.

Dans le monde milliers  d’enfants n’ont pas accès à l’éducation dans de trop nombreux pays en développement, la situation des filles est encore plus préoccupante. une fille sur 5 est privée d’éducation, ce qui représente un véritable manque à gagner pour le développement des communautés et des pays.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email