Siguiri : lancement des épreuves du concours national d’entrée dans les écoles professionnelles

0
103

Les épreuves du concours national d’entrée dans les écoles professionnelles en Guinée a été lancée dans la matinée du mercredi 06 octobre 2021 dans la préfecture de Siguiri. 72 candidats ont répondu à cet appel. C’est le centre d’examen appelé ‘’Mamadi Keita’’ qui a servi de cadre à ce lancement officiel, avec le profil santé communautaire.

 « Aujourd’hui nous sommes au centre ‘’Mamadi Keita’’ pour la première journée de cet examen profil « Santé communautaire ». Ce matin, on a 72 candidats  dans les salles de classe. Ce sont des jeunes qui ont déjà fait le CEP, BEPC, BAC et il y a des diplômés universitaires qui sont là. Donc ils sont habitués. C’est une école de dernière chance avec le slogan tolérance zéro », explique Sekou Kouroussa Condé,  délégué régional en provenance de Kankan.

Prenant la parole, le Directeur préfectoral de l’Education (DPE) de Siguiri, Issa Kouyaté, s’est réjoui de la tenue de cet examen avec la consigne tolérance zéro : « Je suis très ravi ce matin par rapport à la tenue de cet examen dans la préfecture de Siguiri. Les parents doivent comprendre que les écoles professionnelles ont une grande importance pour l’évolution des enfants, parce qu’après les études universitaires, il n’y pas de travail, mais avec l’école professionnelle, quand tu n’es pas employé, tu peux créer ta propre entreprise, comme clinique ou garage, faire la menuiserie ou la maçonnerie, etc. pour s’auto prendre en charge au lieu d’attendre l’Etat pour être employé ».

Plus loin, le délégué régional à inviter les étudiants diplômés et non diplômés à s’impliquer dans  l’apprentissage des métiers à travers l’école professionnelle : « J’invite les étudiants à prendre à bras le corps cette étude professionnelle. Le développement d’une nation dépend des écoles professionnelles, et même dans les entreprises privées et publiques il faut avoir une qualification dans un métier pour être recruté ».

Kokoly Joseph Kolié, Correspondant à Kankan

Print Friendly, PDF & Email