Il passe de l’essai à un entraineur confirmé à la tête du Syli ! Kaba Diawara qui a été nommé au poste de sélectionneur national le 21 avril 2022, a enfin signé un contrat avec les autorités sportives du pays. L’homme qui a dirigé l’équipe nationale guinéenne à la dernière Coupe d’Afrique va prolonger l’aventure avec le Syli national jusqu’en 2024.

Sans dévoiler les contours de ce contrat, le Comité de normalisation de la Féguifoot a juste annoncé une durée de deux ans renouvelable. Mais à condition que le Syli national atteint les quarts de final de la CAN 2023. Dans ce cas de figure, Kaba Diawara sera automatiquement reconduit.

Après la signature officielle de ce contrat, Kaba Diawara a réagi sur les canaux de communication de la Féguifoot. Seul sur la pelouse du stade Général Lansana Conté de Nongo, Kaba Diawara est apparu tout souriant et réconforté par cette nouvelle.

Il promet de poursuivre son projet sportif basé sur la promotion des jeunes talentueux. Mais surtout de mettre en place une équipe ambitieuse et compétitive qui permettra à la Guinée de faire de bons résultats. Alors pour réussir cette mission, l’ancien footballeur demande plus du temps aux guinéens qui sont très exigeants envers le sélectionneur national.

Pour rappel depuis que Kaba Diawara a été nommé au mois d’avril dernier, il a dirigé deux matchs officiels au compte des éliminatoires de la CAN 2023. Dans ces rencontres importantes, le Syli national a perdu au Caire face à l’Egypte (1-0) et a battu le Malawi à Conakry (1-0).

Sélectionné pour vous :  Guerre en Ukraine: Les étudiants africains subissent le racisme de la Pologne

Kaba Diawara et le Syli de Guinée vont profiter de la trêve internationale de ce mois de septembre pour jouer contre l’Algérie et la Côte d’Ivoire. Une occasion pour le sélectionneur guinéen de consolider son schéma de jeu et les tactiques.

Ibrahima Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook