TPI de Mafanco : Ismaël Condé présente ses excuses au président Alpha Condé

0
29

Après sa condamnation ce jeudi par le tribunal de première instance de Mafanco, Ismaël Condé a présenté des excuses au président Alpha Condé dès sa sortie de la salle d’audience.

« Excellence Monsieur le Président de la République, si par mes publications sur les réseaux sociaux, il est arrivé que je vous ai offensé, injurié, sachez que ce n’est nullement pas l’expression d’une volonté manifestée. Je me répands de ce fait mettez ça dans le cadre d’une preuve de jeunesse. De ce fait je me répands en vous présentant mes excuses pour ces injures et d’offenses.

Ismael Condé est condamné à une peine de 3 ans et 8 mois d’emprisonnement et au paiement de 30 millions de francs guinéens pour offense au chef de l’État via les réseaux sociaux.

Ismaël Condé se dit extrêmement fière d’être blanchi pour les accusations d’escroquerie, de complicité et d’entrave. Il écope d’une peine, mais garde une part de fierté.

 « C’est une accusation très grave, car dans ce procès c’est mon honneur et ma réputation qui étaient en jeu. Je suis très content du fait que le droit a été dit dans ce procès ».

Face à une peine de condamnation pour injures et offenses au chef de l’État, le désormais condamné ne cache pas sa frustration.

 « Je ne suis pas un homme qui utilise des injures et des offenses pour faire passer ses idées. Surtout que, mon opposition avec le président de la République ne se situe au niveau de sa personne physique. Ce qui m’oppose aujourd’hui à lui, c’est le respect des principes et des valeurs démocratiques auxquelles nous avons tous souscrit dans un passé récent. » a-t-il précisé.

Pour rappel, quatre autres détenus politique dont Boubacar Diallo alias Grenade, Mamdy Condé allias Madic 100 Frontière, Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté tous opposants au troisième mandat du président Alpha Condé, ont présenté leurs excuses au chef de l’Etat pour bénéficier d’une grâce présidentielle. Il reste à savoir si Ismaël Condé bénéficiera à son tour une grâce du président guinéen professeur Alpha Condé.

Jeanne Laforestière

Print Friendly, PDF & Email