Bitumage du tronçon Bissikirima-Dinguiraye : Le Député Maréga dit être pessimiste

0
371

Les filles et fils de Dinguiraye ont interpellé récemment les autorités de leur calvaire sur le tronçon Bissikirima-Dinguiraye, long de 80 kilomètres. A cette occasion, ils ont mandaté le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), Elhadj Malick Sankhon en séjour dans cette préfecture de transmettre le message au Président de la République, Pr Alpha Condé. Ce dernier a promis non seulement de transmettre le message, mais également de s’impliquer personnellement en tant que fils adoptif de cette ville pour que ledit tronçon soit enfin bitumé. Mais, pour le Député uninominal de la Préfecture de Dinguiraye, Dr Fodé Bocar Maréga, il reste encore optimiste : « je ne serais rassuré que lorsque les machines viendront sur cette route et mettront le goudron. Sinon tout le reste ce ne sont que des engagements que ces gens-là prennent partout, à Kankan, à Kouroussa, à Boké, ils ne font que ça. Et au finish rien n’est fait concrètement sur le terrain. Moi en tant que Député, il n’y a pas cette porte que je n’ai pas encore frappée ou ouverte liée au bitumage de cette route. Cela, à commencer par le Ministère des Travaux Publics, en passant par le fonds d’entretien routier, jusqu’à la SMD, sans oublier les interpellations que je ne cesse de faire pendant les sessions à l’Assemblée nationale lors du passage des ministres », a-t-il souligné.

Le bitumage d’une route demande beaucoup de milliards de francs guinéens, étant donné que l’opposition n’a pas d’argent et vous avez mené assez de démarches qui n’ont pas encore abouti, maintenant que vous avez des engagements de la part des dirigeants proches du Président de la République, n’est-il pas une opportunité pour vous de la saisir pour qu’enfin ce tronçon soit bitumé ? Lui avons posé cette question.

En réponse le parlementaire dit : « l’opposition n’est pas contre la réalisation des infrastructures pour les populations. Elle soutien toutes les actions de développement du Président de la République allant dans le bien être de la population. Mais, je vous dis que le tronçon Bissikirima-Dinguiraye n’est pas une priorité pour ce gouvernement. Il n’y a aucune volonté politique de bitumer cette route. Je suis pessimiste. Car, il ne s’agit pas seulement de faire des annonces, il faut agir et je ne vois nulle part où cette route est retenue. Je me rappelle encore de mon combat avant que les 5 kilomètres ne soient exécutés à Dinguiraye centre », a-t-il indiqué.

Oumar M’Böh depuis Dinguiraye pour lecourrierdeconakry.com

 +224 622 62 45 45

mbooumar@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email