Le Forum de l’Étudiant Guinéen (FEG) a été officiellement lancé ce mercredi 6 décembre 2023 à Conakry par les autorités de la transition. C’est la salle du congrès du Palais du peuple qui a servi de cadre du lancement dudit forum. Le Premier ministre Dr Bernard Goumou a présidé la cérémonie d’ouverture du forum sous le thème « Études supérieures et pratiques professionnelles ; le défi des compétences et de l’employabilité ».

Dr Bernard Goumou a dans son discours d’ouverture transmis le message du président de la transition le Colonel Mamadi Doumbouya dans lequel selon le chef du gouvernement, l’homme du 5 septembre 2021, a rassuré aux étudiants qu’ils peuvent compter sur lui pour l’amélioration de leur qualité de l’enseignement.

« Tout ce qu’on fait aujourd’hui, si nous sommes parties à la mort, c’est pour vous, vous les étudiants. C’est clair. Tout ce qu’on fait et tout ce qu’on fera, c’est pour vous. Mais il faut quand même que vous prenez vos responsabilités pour qu’en tant qu’étudiant vous proposez des solutions à vos problèmes. La seule chose dont la Guinée à besoin, c’est l’engagement, l’amour de son prochain, l’amour de son frère qui est à côté. Je voudrais que vous tuez l’ethnie dans notre pays. Car vous savez là où ça nous a emmené. La solution vous en avez. C’est de cultiver l’excellence. Mettre chacun à sa place. Je sais que l’avenir de notre pays passe par les universités. J’aimerais que vous, vous compreniez, que vous travailliez pour qu’ensemble, on construise notre pays. L’avenir de notre pays passe par les écoles. »

Cette 4ème édition du Forum de l’Étudiant Guinéen (FEG), se veut selon Madame la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Dr Diaka Sidibé, un espace inédit orienté vers les compétences et l’employabilité.

« Le thème de cette 4ème édition, « Études supérieures et pratiques professionnelles; le défi des compétences et de l’employabilité » reflète notre engagement collectif envers l’excellence académique, la recherche innovatrice et l’employabilité de nos étudiants, encourageant nos étudiants à repousser les limites de la connaissance. Nous investissons dans un avenir où la Guinée brillera par son savoir, sa créativité et son leadership. En travaillant étroitement avec le monde socioprofessionnel, nous offrirons à nos étudiants l’espoir d’une insertion socio-professionnelle facilitée. J’invite toutes les entreprises présentes à ce forum à aider notre jeunesse à acquérir de l’expérience en leur permettant de faire des stages et je suis certaine que si l’opportunité leur est offerte, ils feront de grandes choses. »

Dans sa prise de parole, le président du collectif des étudiants, Marico Sidibé, a profité de cette occasion pour faire des recommandations aux autorités pour l’amélioration de la qualité de leur formation. « Nous élèves et étudiants restent confrontés à de nombreux défis et nous adressons nos plaidoyers auprès des autorités compétentes, pour l’équipement des laboratoires universitaires qui nous permettra de lier de la théorie à la pratique. Car nous apprenons en classe, mais la compétence s’acquiert sur le terrain. L’installation du réseau Wi-Fi dans toutes les écoles et universités. L’augmentation du nombre de bus universitaires. La construction des dortoirs universitaires. »

Des doléances que le premier ministre Dr Bernard Goumou, n’a pas tardé à accepter dès sa prise de parole. Il a, à cette occasion, invité les départements concernés à mettre tout en œuvre pour qu’il ait l’accès de la connexion Internet dans les institutions d’enseignement supérieur du pays.

« C’est l’engagement de notre gouvernement de vous donner plus de perspectives. D’ailleurs, sur les trois principales doléances présentées par votre représentant, j’instruis maintenant Madame la ministre de l’enseignement supérieur, de mettre tout en œuvre pour assurer la disponibilité du service internet dans tous nos centres d’études. Nos projets d’interconnexion des universités Madame la ministre sont à accélérer. »

Ibrahima Foulamory Bah