Lors de l’assemblée générale tenue ce samedi 11 mai 2024 au siège du parti à la Minière dans la commune de Dixinn, les dirigeants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ont confirmé le retour de El Hadj Cellou Dalein Diallo en Guinée avant la fin de l’année 2024.

Dans l’optique de mobiliser les militants et sympathisants, le vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana, a annoncé que le congrès national se tiendra dans moins de deux mois à Conakry, en présence de El Hadj Cellou Dalein Diallo.

« Le congrès se déroulera entre juillet et août. Il sera présidé par notre leader, Elhadj Cellou Dalein Diallo, qui sera présent. Nous l’investirons de manière claire et transparente. En tant que parti politique démocratique, même si un membre de l’UFDG se présente contre le président Cellou, nous sommes convaincus que sur l’ensemble du territoire national, notre leader est et demeure Cellou Dalein Diallo. Nous ne lui donnerons pas 99 % de notre soutien, mais 100 %. Entre juillet et août, nous investirons le président Cellou Dalein Diallo. »

Dans la suite de son discours, le vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana, a abordé des sujets d’actualité brûlants en Guinée, notamment les incendies récurrents à Conakry.

« Comme vous l’avez remarqué, depuis décembre 2023, de nombreux incendies ont éclaté, tels que le dépôt d’hydrocarbures de Kaloum, le dépôt de matériel de l’EDG à Hamdallaye, la centrale thermique de Kaloum, l’incendie au centre commercial de Madina, au ministère de la culture, ainsi qu’au marché de Kounsitel. Au moment où je vous parle, je vous informe qu’il semble y avoir un incendie en cours au camp Samory. Nous avons été témoins de nombreux sinistres accompagnés d’accidents. Cela nous concerne tous. Personne de conscient ne peut se réjouir de telles situations, car c’est notre pays qui est affecté. Les victimes de ces incendies sont des Guinéens comme nous, ce qui signifie que nous sommes tous concernés. Lorsque de tels événements se produisent, cela suscite des inquiétudes, car si un incendie se déclare tous les cinq ans, on peut le comprendre, mais lorsque des accidents et des incendies se succèdent quotidiennement avec les dégâts associés, cela nous interpelle. Que devons-nous donc faire ? » s’interroge-t-il avant de solliciter des prières pour mettre fin à ces fléaux.

Sélectionné pour vous :  Tougué: Pourquoi la subvention de la commune est-elle suspendue ?

« Notre pays est composé à 90% de croyants, musulmans et chrétiens, c’est une nation qui croit en Dieu. Je souhaite demander à l’imam de la grande mosquée de Fayçal, à Monseigneur Vincent Koulibaly, aux grands imams de la Haute et Moyenne Guinée, aux imams de la Forêt et de la Basse Guinée, ainsi qu’aux chrétiens qui prient ce matin dans l’église de Boffa, et à tous les religieux, de prier pour nous. Il est essentiel de demander à Dieu de protéger notre pays. Dieu peut nous protéger à travers nos prières. » a  suggéré le numéro de l’UFDG.

Il est important de noter que le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), El Hadj Cellou Dalein Diallo, est en exil depuis avril 2022. Son départ de la Guinée a eu lieu quelques mois après la destruction de sa résidence privée à Dixinn par la junte militaire au pouvoir depuis le 5 septembre 2021.

Ibrahima Foulamory

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook