Guéckédou : La Guinée s’apprête à siffler la fin du virus Marburg

0
71

A ce jour, après la sortie de tous les contacts du suivi au village de Temessadou, les personnels soignant sont en train de remercier les populations pour leur bonne collaboration et l’hospitalité dans la lutte contre le virus Marburg. La Guinée a connu son  premier cas en début de ce mois août 2021.

Il s’agit d’un père de famille d’une quarantaine d’années  décédé de la maladie dans le district de Temessadou Mboket, dans la préfecture de Guéckédou. Ce cas est une première dans la sous-région ouest africaine. La maladie à virus de Marburg qui appartient à la même famille que le virus  responsable de la maladie a été détectée  moins de deux mois après que la Guinée a déclaré la fin de l’épidémie d’Ebola qui avait éclaté au début de l’année 2021.

Dr Adama Kaba, Directeur régional de la Santé de N’Zérékoré, explique la situation de suivi : «Il s’agit de 153 contact du cas index qui ont été suivis pendant 21 jours et sont tous sortis de nos jours sains et saufs. La situation de la fièvre Marburg évolue très bien, parce que depuis le dépistage du dernier cas, il y a de cela 21 jours, on n’a pas enregistré un seul cas suspect. Nous avons assuré le suivi de tous les cas qui sont sortis ce jour mercredi et aucun d’eux n’a présenté de maladie. Si la tendance continue comme ça, au terme de 42 jours nous allons finir avec cette épidémie. Cependant, l’épouse du défunt qui, par peur, avait pris la poudre d’escampette, bien qu’elle soit localisée, elle reste toujours introuvable. Des fois elle prend le téléphone par contre elle refuse à des moments. Mais il faut qu’elle soit rassurée que nous sommes là pour la santé de la communauté et bien que la nouvelle soit bonne, nous continuions la sensibilisation et l’investigation de façon pacifique dans les centres de santé.»

La Guinée devra attendre pendant 42 jours à compter du 25 août pour déclarer la fin de cette autre épidémie. Pour atteindre cet objectif, le premier responsable de la santé dans la région de N’Zérékoré invite la population au respect des mesures barrières contre la maladie fièvre  Marburg mais aussi les autres fièvres dont fait face le pays.

Michel Maomou, correspondant depuis N’Zérékoré pour lecourrierdeconakry

Tél : 620-85-98-73

Print Friendly, PDF & Email