Insécurité: Un enseignant tué  dans une attaque entre Mamou et Kindia

0
1173

Le grand banditisme est toujours d’actualité en  Guinée où les chauffeurs sont quotidiennement victimes d’attaque sur les grands axes routiers. Le dernier cas en date remonte à la nuit du jeudi à vendredi 17 novembre 2017 lorsque des coupeurs de route se sont attaqués à un taxi en provenance de Tougué pour Conakry. Un passager a succombé à ses blessures.

Il s’agit d’un enseignant en service à Tougué dans la région administrative de Labé qui aurait tenté de résister aux assaillants avant de recevoir une balle qui lui a été fatale.

El Hadj Maladho Zawiya Diallo est le secrétaire général du syndicat du transport et mécanique général de  Labé : « Nous avons été informé par le syndicat de Kindia qu’une attaque a eu lieu entre Mambya et Tabiné. Ils ont tiré sur l’un des passagers qui est un enseignant de Bouliwel en service à Tougué nommé Thierno Hamidou Diallo qui a aussitôt trouvé la mort. Mais comme la circulation est fluide sur la nationale. Les véhicules ont commencé à rallier le lieu de l’attaque et les coupeurs de route ont pris la fuite sans pour autant pouvoir emporter quelque chose » raconte-t-il.

Selon les témoignages, c’est entre 2 heures et 3 heures du matin que l’attaque a eu lieu. Le chauffeur n’a pas été touché. « Quand les coupeurs de route ont immobilisé le véhicule, ils ont fait descendre tout le monde ; il paraît que l’enseignant qui a été tué s’est opposé en disant qu’il ne descend pas du véhicule. C’est dans ça qu’ils l’ont tiré et heureusement les autres taxis sont arrivés aussitôt sur les lieux » précise le secrétaire général du syndicat du transport et mécanique général CNTG.

Il faut rappeler qu’une autre attaqué a été enregistrée la semaine dernière sur un taxi qui quittait N’zérekoré pour Labé. Les assaillants ont tué un passager avant d’emporter plus de 1 000 000 de francs CFA.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email