KINDIA : La reprise des cours, une préoccupation des autorités

0
604

Depuis le 12 février 2018, le système éducatif guinéen est paralysé suite à la grève des enseignants. Les autorités régionales de Kindia se disent préoccupées par cette situation. C’est pourquoi ces autorités invitent chacun à jouer son rôle pour une reprise rapide des cours après la suspension de la grève par le SLECG qui a obtenu gain de cause.

Dans la préfecture de Kindia, ils étaient 134 encadreurs venus des écoles publiques et privées pour une  concertation allant dans le sens d’une reprise rapide des cours. Elle a eu lieu le lundi 12 mars 2018 dans la salle de conférence du centre de formation professionnelle de Kindia(CFP).

Selon Cissé Sarangbet Camara, Gouverneur de la région administrative de Kindia l’initiatrice de cette rencontre : « L’objectif que nous recherchons est d’amener les enseignants à tous les niveaux pour une reprise rapide des cours à Kindia. Nous avons enregistré un effectif de 134 encadreurs. Nous nous réjouissons de l’engouement qui a caractérisé cette rencontre qui va se poursuivre vers les établissements ».

Les encadreurs présents, ont promis de sensibiliser à leur tour leurs collègues afin que la reprise soit effective dans cette ville.

Pour sa part, le Directeur sous préfectoral de l’éducation de Kolenten, Moussa Kourouma a invité les parents d’élèves à s’impliquer activement pour le retour des enfants à l’école : « J’aimerais dire aux parents d’élèves de laisser les enfants venir à l’école car nous ne sommes pas contre ces enfants. Les enseignants aussi n’ont qu’à regarder l’avenir de ces enfants qui sont l’avenir de cette nation ».

Kindia, Mamady Camara pour lecourrierdeconakry.com  622116733

Print Friendly, PDF & Email