Les activités du salon de la lecture en sa 4ème édition ont été officiellement lancées ce lundi 19 février 2024. C’est le Chapiteau By Issa qui a servi de cadre de la cérémonie du lancement des activités. L’événement a connu la présence de plusieurs personnalités du pays et des chefs d’entreprises.
Président la cérémonie du lancement, le ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation, Guillaume Hawing a dans sa prise de parole, souligné l’importance de la lecture. Devant une parterre d’élèves massivement mobilisés à cet effet, le ministre a avant tout d’abord fait savoir que pour être en phase avec le thème débattu en cette 4ème édition du SALEC, son département a aménagé des espaces verts dans les différents établissements d’enseignement.
“Beaucoup pensent que la lecture ce n’est rien! Mais croyez-moi, qu’on ne peut pas devenir ce qu’on veut devenir si on ne lit pas (…) C’est pour vous dire quoi, que tous les secrets de la réussite se trouvent dans les livres. Quand un penseur se posait les questions suivantes, à quoi ressemblerait l’école sans la lecture ? Pourquoi tel est premier l’autre est dernier? Tous ceux qui sont les premiers, tous les meilleurs, tous les majors, posez-les la question, ils vous diront qu’ils passent tout leur temps à lire qu’à passer à autre chose.” a fait savoir le ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation Guillaume Hawing.
La commissaire générale du SALEC, Kadiatou Kaba a dans sa prise de parole souligné l’importance du choix de cet thème consacré au changement climatique.
“Le changement climatique et la protection de la nature pourrait être une opportunité à saisir ou une menace à résoudre en fonction de l’approche que l’on a du sujet surtout en considérant les ressources humaines et financières mises à contribution pour y faire face avec détermination et efficacité. Tout au long des débats vous aurez à répondre à la question soulever par notre thème, “Changement climatique et protection de l’environnement, opportunité ou menace pour la paix en Afrique”
Le secrétaire général du ministère de l’environnement et du développement durable, Dr Karim Samoura, a annoncé au cours de sa prise de parole, plusieurs actions en partenariat avec le SALEC allant dans le sens du changement climatique.
“Je voudrai saluer l’engagement d’une dame qui a marqué le ministère de l’environnement ces derniers jours. Pour marquer la volonté exprimée de façon majeure à la vulgarisation des bonnes pratiques contribuant à la réduction des gaz à effet de serre. Madame la ministre de l’environnement et du développement durable m’a chargé d’informer le public qu’elle souhaite élevée au rang d’ambassadrice du climat, Madame Kadiatou Kaba, commissaire générale du SALEC.”, a annoncé Dr Karim Samoura.
Plusieurs maisons d’éditions ont marqué leur présence à cet événement par l’installation de leurs stands.
Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com