Suite à une longue concertation qui a eu lieu ce lundi 3 juin dans un réceptif hôtelier de Conakry, la conférence des Coalitions Politiques et Faitières a fait une déclaration officielle portant sur la transition dirigée par les autorités militaires. Dans cette sortie, la structure politique, demande aux autorités de redynamiser le cadre de dialogue inclusif inter-guinéen.

Les membres de cette coalition notamment, dont El hadj Bouna Keita, Dr Koureissy Condé et Dr. Saliou Bella privilégient le dialogue et la cohésion sociale entre les guinéens afin de faciliter le retour à l’ordre constitutionnel.

DECLARATION N°008 DE LA CCPF

La préservation de la paix et la quiétude sociale en Guinée pendant cette période transitoire, reste une préoccupation majeure des acteurs sociopolitiques réunis au sein de la Conférence des Coalitions Politiques et Faitières (CCPF). La Conférence des Coalitions Politiques et Faitières (CCPF) reste et demeure fidèle à sa vocation de départ qui consiste à apporter sa contribution habituelle au CNRD et à son Gouvernement pour une transition inclusive, apaisée et réussie, en vue de l’organisation des élections libres et transparentes dont les résultats ne souffriront d’aucune contestation.

A cet effet, la Conférence des Coalitions Politiques et Faitières (CCPF) a pris acte du discours de l’an, du 31 décembre 2023 du Président de la République le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA informant l’opinion nationale et internationale sur les activités de retour à l’ordre constitutionnel durant l’année 2024.

Sélectionné pour vous :   Affaire Cis-médias : plainte déposée contre Antonio Souaré à l'Inspection générale du travail

Au nombre desquelles:

a. La composition et l’installation des délégations spéciales sur toute l’étendue du territoire : activité déjà réalisée;

b. La poursuite des activités du PN RAVEC;

c. L’organisation du referendum en vue de l’adoption de la nouvelle constitution. La Conférence des Coalitions Politiques et Faitières (CCPF) dans la dynamique d’œuvrer pour une transition apaisée et réussie, salue la clairvoyance du Président de la République le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA, qui a bien voulu faire d’une priorité les activités indispensables au retour à l’ordre constitutionnel, à savoir le PN RAVEC et le référendum. La Conférence des Coalitions Politiques et Faitières (CCPF) invite l’ensemble de la classe sociopolitique à privilégier le dialogue et à s’orienter vers une démarche républicaine pour une transition apaisée et réussie. La Conférence des Coalitions Politiques et Faitières (CCPF) tient à ce que cette transition règle de façon définitive la question du fichier électoral qui a été à la base des violences, des contestations postélectorales ayant abouti à des pertes en vies humaines et la déchirure du tissu social. C’est en cela que la CCPF réitère son attachement au processus du PN RAVEC. Un fichier électoral dérivé du PN RAVEC bien mené sera un facteur capable de ramener la confiance de l’ensemble des parties prenantes vis-à-vis du processus électoral.

La Conférence des Coalitions Politiques et Faitières (CCPF) recommande au CNRD et au gouvernement de redynamiser le cadre de dialogue inclusif inter-guinéen afin de permettre un échange franc et clair sur le processus de retour à l’ordre constitutionnel

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook