Les députés guinéens à l’école de la communication et des nouvelles technologies

0
1046

Présenter les enjeux, les supports et les impacts de la communication parlementaire et des réseaux sociaux, c’est l’objectif d’un séminaire qui se tient à Conakry du 12 au 13 octobre 2O16.

Cet atelier se tient dans le cadre de la coopération entre l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et celle de la Guinée. Il a pour thème ‘’Communication parlementaire et technologie l’information et de la Communication’’.

Dans le cadre de l’appui à la formation du programme NORIA, financé par l’organisation internationale de la Francophonie, la tradition veut qu’à intervalle régulier, les membres se réunissent pour apprendre et échanger. Ils doivent également proposer des solutions au défit inhérent à des jeunes parlements en développement  dans un monde en mutation.

L’Honorable Kory Kondiano, président de l’Assemblée Nationale, a indiqué que ce projet vise à orienter la qualité de la production et de la circulation de l’information parlementaire.

« Cette activité de coopération est une première sur place en Guinée depuis la réintégration de la section guinéenne a l’assemblée parlementaire de la francophonie ».

La directrice du Programme NORIA, Mme Mireille Eza, a noté  ceci dans son discours d’ouverture :

« Malgré les aléas de la vie politique et d’un parlementaire qui vous ont tenu éloigné quelque temps de l’APF, la section de Guinée fait partie de celle qui convient d’appeler section mère fondatrice de l’assemblée parlementaire de la francophonie ».

Pour cette présente rencontre, deux sujets ont été combinés. Il s’agit, de l’intégration et l’usage des nouvelles technologies, et la communication institutionnelle, a-t-elle précisé.

« Cette expérience d’échange vise à identifier les éléments essentiels de mise en œuvre d’une stratégie de communication, tout en tenant compte des objectifs des atouts des contraintes inhérentes à votre assemblée », a ajouté Mme Mireille Eza.

Nantènin Traoré

Print Friendly, PDF & Email