L’UFDG dénonce la suspension d’un président de district dans la préfecture Macenta

0
986

En séjour à N’Zérékoré dans le cadre du forum sur les accords politique du 12 octobre 2016, honorable Mamadou Cellou Baldé a profité de l’occasion pour attirer l’attention du représentant du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation sur le comportement de certains administrateurs territoriaux.

Il pointe du doigt la suspension d’un président de district dans la préfecture de Macenta par les autorités locales.

Selon le député de l’UFDG, cet homme a été suspendu pour avoir reçu le chef de file de l’opposition dans sa localité. Une attitude qu’il juge contraire à l’esprit des accords politique du 12 octobre 2016.

« Nous avons reçu il y a deux jours, un acte  qui a été pris dans un district de Macenta (je crois que c’est à Bokoni), suspendant le président du district pour cause du passage d’un leader politique (sous-entendu, Cellou Dalein Diallo). Je crois que c’est important de le mentionner ici parce que nous sommes à N’Zérékoré. Les motifs que nous avons vus dans l’acte, pour nous, ne sont pas des motifs suffisants pour suspendre le président de district. Et à notre avis cela vient remettre en cause le contenu de l’accord politique » a dénoncé Mamadou Cellou Baldé député de l’UFDG et membre du comité de suivi des accords politique du 12 octobre.

Par ailleurs il regrette que de tel comportement soit constaté malgré les efforts fournis pour le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

« Ce n’est pas évident. Le M. A.T (ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation) fournit des efforts. Il y a le code qui a été vulgarisé. Il y a beaucoup de formations qui ont été réalisées. Mais quand nous sommes en train  de nous battre pour l’application des accords, il faudrait bien que les acte qu’on pose à la base soit en conformité avec ce à quoi les partis ont  souscrit au niveau du dialogue politique » a-t-il ajouté.

Il faut rappeler qu’une mission du comité de suivi des accords politiques du 12 octobre 2016 conduite par le secrétaire général du ministère de l’administration du territoire de la décentralisation a rencontré jeudi, 11 mai 2017, des administrateurs territoriaux, des représentant des partis politiques et de la société civile de la région administrative de N’Zérékoré.  Ils ont échangé sur le niveau d’avancement de l’application de ces accords

Mamady 2 Camara, correspondant à N’zérékoré

Print Friendly, PDF & Email