Après sa surprenante défaite (0-1) face au Mozambique lors de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du monde 2026, la Guinée se met dans une situation très compliquée. L’équipe de Kaba Diawara a perdu des points très précieux face un adversaire de moins calibre qu’il a reçu à Maroc dans un stade quasi-vide. Car ce match initialement prévu à Conakry a été délocalisé dans le pays du royaume chérifien à cause de la non homologation du stade de Nongo.

Dans cette rencontre, les guinéens se sont faits piégés par les mozambicains qui jouaient avec un bloc bas. Après une longue domination stérile, le Syli National concède un penalty dans les derniers instants du match. C’est sur ce coup de pied arrêté que l’attaquant mozambicains marque l’unique but de la rencontre.

“Ce n’est pas un joueur. C’est toute l’équipe qui n’a pas su se mettre au niveau aujourd’hui. Ça arrive des fois. On met le plan en jeu. On demande des choses. De fois, c’est bien appliqué. Et de fois c’est moins bien appliqué. Je vous dis, c’est la réalisation technique. On n’a pas été en mesure de se créer des chances pour aller servir l’attaquant. Physiquement, on avait baissé », a indiqué le sélectionneur Kaba Diawara en conférence de presse d’après match.

Après avoir récemment battu  (1-2)  l’Algérie favorite du groupe G,  les poulains de Kaba Diawara concède ainsi une défaite amère qui réduit ses chances de se qualifier à la prochaine compétition planétaire.

Sélectionné pour vous :  Or de Gaoual: l'AGT se prononce

Sur les 4 matchs joués, le Syli a gagné deux et perdu les deux autres. A l’issue de la 4ème journée, les coéquipiers d’Aguibou Camara sont relégués à la 4ème place avec 6 points. Ils sont derrières l’Algérie et le Mozambique avec 9 points et le Botswana 6 points.

Lors de la 5ème, le Syli national recevra la Somalie à Conakry si toutefois le stade de Nongo est homologué par les instances du football international.

Ibrahima Soya

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook