En séjour aux États-Unis d’Amérique, l’humoriste guinéen Sékouba Bangoura, alias Kabakoudou, a profité de l’occasion pour régulariser sa communication digitale, notamment sa page officielle Facebook. Très surpris par le nombre de faux comptes (40) créés en son nom, le natif de Kindia s’est dit choqué par cette attitude de ses compatriotes qui profitent de ses œuvres sans son consentement. Dans une vidéo de quatre minutes postée sur les réseaux sociaux, il interpelle et menace les auteurs.

Le binôme de Grand Devise précise que son compte officiel est « Kabakoudou Kalymata tv » sur Facebook et « Kabakoudou Kalymata JKO » sur YouTube. Tout autre compte est faux.

« Je demande aux personnes qui créent des faux comptes d’arrêter. L’artiste se nourrit de ses œuvres. Si tu ne soutiens pas l’artiste et ne l’accompagnes pas à promouvoir son compte officiel sur les réseaux sociaux, alors laisse-le tranquille. Ne crée pas un faux compte à son nom. Ici, aux USA, on m’a montré tous les faux comptes créés en mon nom. Quand j’ai vu ça, j’étais très déçu de certaines personnes à Conakry. Je ne citerai pas leurs noms, parce que je sais qu’ils se nourrissent des œuvres des gens. Ils me regardent dans cette vidéo, ils se reconnaissent. C’est grâce à Mohamed Fofana, ici en Californie, que j’ai pu détecter tout ça. Il a tous les moyens pour aider les artistes. Il m’a fait entrer dans un réseau. Je vais dire à tous les compatriotes, ceux qui ont créé de faux comptes Kabakoudou, on a détecté ici 40 faux comptes Kabakoudou. Par contre, mon compte officiel, c’est « Kabakoudou Kalymata tv » sur Facebook et « Kabakoudou Kalymata JKO » sur YouTube. Toute autre page Facebook Kabakoudou est un faux compte.

Sélectionné pour vous :  Célébration anthume du journaliste Diallo Souleymane du Le Lynx (COMMUNIQUE DE PRESSE)

Aujourd’hui, on m’a montré tous les faux comptes. Quand j’ai vu ça, j’ai attrapé ma tête. Je fais cette vidéo pour avertir les gens. Si vous arrêtez, c’est bon pour vous, parce que tous ces faux comptes seront fermés. Il faut arrêter, les artistes se nourrissent de leurs œuvres. Par rapport à tout ce que j’ai découvert ici aux États-Unis, de retour à Conakry, il y a des personnes que je ne vais même plus saluer… ils se nourrissent de nos images alors que nous ne sommes pas au courant », a déploré le comédien.

Voir la vidéo : https://www.facebook.com/61558143443809/videos/kabakoudou-kalymata-tv-est-ma-seule-page-qui-fonctionne-donc-mes-fanatiques-tous/834956784817925/?mibextid=WC7FNe

Ibrahima Soya

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook