Siguiri : Installation d’une nouvelle brigade de recherche pour la lutte contre le grand banditisme

0
100

Dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme et le crime organisé dans la préfecture de Siguiri, ce Lundi 13 septembre 2021, le local de la Gendarmerie territoriale direction de la justice militaire a servi de cadre à  l’installation d’une nouvelle brigade de recherche. Cette installation était présidée par le Commandant Adjoint Régional de la Gendarmerie territoriale de Kankan, Lieutenant Colonel Fréki Samoura.

« Ce service qui a les compétences juridiques de rassembler les éléments et les livrer à la justice, n’a pas pour  objectif de nuire aux intérêts  et avantages des citoyens. Cette brigade est faite pour leur sécurité et leurs biens, de rendre claire tout ce qui est flou. Je demande aux populations de  recevoir les agents, c’est leurs enfants, leurs fils, ils ne sont pas venus d’ailleurs ce sont des guinéens venus des différentes préfectures du pays ». A-t-il-expliqué.

Prenant la parole, le nouveau Commandant de la Brigade de recherche de Siguiri, Sayon Oularé a déclaré ceci:

« La cérémonie officielle de prise de commandement de la brigade de recherche constitue un moment fort dans l’agenda de cette prestigieuse institution militaire. En effet au-delà de son caractère solennel et symbolique, cette cérémonie marque un passage important dans l’histoire de la Gendarmerie. Cela à l’article arrêté No 0072/MDN/ suivant la proposition du haut commandement de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire. Le Général de corps armées Ibrahima Baldé, avec le guide du tout puissant ALLAH, je donne l’assurance à ma hiérarchie et aux autorités préfectorales, la brigade de recherche  à vocation d’enquête qui vient en appuie aux unités élémentaires. Elle est assignée à éradiquer la criminalité sur toutes ces formes dans le but de protéger les personnes et leurs biens. Personnellement,  je reste disponible à tout moment et à l’écoute de toute la population de Siguiri, nous sommes venus pour Siguiri et non contre Siguiri ». A-laissé entendre.

Pour sa part, le substitut du Procureur de tribunal de première instance de Siguiri, sollicite une étroite collaboration avec cette nouvelle équipe.

« Je crois que notre cri de cœur a été compris par les autorités, et ils nous ont donné cet effectif là avec deux brigades de recherches à Siguiri. Je vous avoue sincèrement que c’est une bonne chose, ces jeunes sont des officiers spécialisés, dotées, des techniciens et des bras qui travaillent avec le parquet. Avec notre positionnement, nous sommes à la frontière à 80km du Mali, les crimes transnationales se commettent. Je pense que l’installation de cette brigade de recherche est  un ouf de soulagement ». A-t-il déclaré.

Il faut noter qu’une délégation militaire serait à Koulé-Mali les prochains jours pour l’installation d’une nouvelle brigade de recherche dans cette localité.

Kokoly Joseph Kolié, Correspondant à Kankan.

Print Friendly, PDF & Email