Amadou Diallo accuse le gouvernement de violation des accords

0
154

Le Secrétaire Général de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG), Amadou Diallo n’a pas été tendre à l’endroit du gouvernement que dirige, le Président de la République, Pr Alpha Condé ‘’son ami’’.

A l’occasion de la fête internationale du travail le 1er mai 2019 qui a été célébrée à l’Esplanade du Palais du Peuple, le syndicaliste Amadou Diallo a dans son discours accusé le gouvernement de violer les accords tripartites (syndicats-gouvernement-patronat).

Selon Amadou Diallo : « depuis le mois de juin 2018, le dialogue social qui est le fondement du partenariat entre employeurs et employés connait une crise profonde ; une crise née du choix du gouvernement de rompre unilatéralement le socle sur lequel est bâti ce dialogue à savoir le respect intégral des accords conclus depuis plusieurs années avec les mandants. Ces accords qui avaient pourtant permis d’obtenir des avancées significatives dans plusieurs domaines et dont l’inter centrale syndicale avait vivement salué ; ces accords qui malheureusement sont aujourd’hui ignorés et même violés par le gouvernement à travers la remise en cause de leur application ; chose que regrettent les syndicalistes » a-t-il regretté.  

Mais malgré tout, l’inter centrale syndicale Union syndicale des travailleurs de guinée (USTG) et la confédération nationale des travailleurs de guinée (CNTG) est toujours restée fidèle à ses engagements pour la paix, la quiétude sociale dans notre pays, a-t-il averti.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email