Après l’annonce de la suspension de la grève de l’inter centrale syndicale de l’éducation, le porte parole des enseignants contractuels de N’Zérékoré s’est exprimé au micro du correspondant de votre quotidien Lecourrierdeconakry.

Concernant le point de cet accord qui parle du recrutement des enseignants contractuels immatriculés,  notre interlocuteur estime qu’il s’agit d’une démarche qui vise à exclure les contractuels communautaires.

« Par rapport à l’engagement des contractuels, je pense qu’il va y avoir une exclusion quelque part. Parce que quand on parle des contractuels immatriculés, ça veut dire qu’on parle des contractuels d’Etat et non des contractuels communautaires » a précisé Facinet Koné, porte-parole des enseignants contractuels de N’Zérékoré.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré.

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook
Sélectionné pour vous :  Trois forages pour les habitants des îles de Kassa