L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie a dans un communiqué rendu public dans la journée de ce samedi 9 décembre 2023, dressé un bilan mitigé de la gestion du pays par la junte militaire venu au pouvoir par coup de force depuis le 5 septembre 2021.

Selon l’Alliance : « C’est avec consternation que les leaders de l’ANAD continuent de constater le recul de la démocratie , de l’Etat de droit et des violations graves et systématiques des droits et des libertés des citoyens depuis le coup de force du CNRD du 5 septembre 2021.

La dérive liberticide du CNRD se traduit notamment par :

– Les assassinats ciblés de plusieurs manifestants pacifiques dont 4 jeunes depuis le 1er décembre 2023 , portant le bilan macabre du CNRD à 37 citoyens guinéens froidement abattus par sa milice armée ;

– Le brouillage persistant des ondes des médias indépendants qui dénoncent la

mauvaise gouvernance et la gestion unilatérale et autoritaire de la transition par le CNRD.

– Les multiples restrictions à l’accès à internet et aux réseaux sociaux sans aucune explication de la part des autorités de la transition depuis 17 jours.

– Le retrait des radios FIM FM, ESPACE FM et DJOMA TV du bouquet de

diffusion de CANAL-PLUS depuis plusieurs jours.

L’ANAD condamne énergiquement cette dérive liberticide de la junte guinéenne

qui viole la Charte de la Transition et les engagements internationaux ratifiés par

la Guinée.

L’ANAD interpelle l’opinion nationale et internationale sur les graves violations

des droits et libertés fondamentaux en cours en Guinée.

L’ANAD exige la restauration immédiate et sans condition des droits et libertés

violés, l’ouverture d’une enquête indépendante pour situer les responsabilités sur tous les cas de tueries enregistrés sous le CNRD et le retour diligent et apaisé à l’ordre constitutionnel.

Elle invite les militants, sympathisants des partis membres de son alliance politique

ainsi que tous les citoyens guinéens à rester mobilisés dans l’attente des consignes qui leur seront très prochainement communiquées. »

L’ANAD