Après l’ouverture de la plénière par le Président du Conseil National de la Transition, Dr Dansa Kourouma, le débat a été ouvert entre les ministres concernés et les honorables conseillers nationaux. Par la suite, les deux projets ont été adoptés par la majorité des conseillers présents.

Selon la rapporteure générale de la commission du plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire du CNT, Honorable Fatima Camara, les projets de lois adoptés portent sur la convention de financement additionnel du projet de riposte d’urgence et d’appui au programme NAFA et la convention de crédit entre l’Agence Française de Développement (AFD) et la République de Guinée, dans le cadre de construction de la ligne haute tension Manéah-Linsan. »

Représentant son homologue de l’économie et des finances, le ministre du budget Dr Lanciné Condé a après avoir défendu les deux projets devant les conseillers nationaux est revenu sur la répartition des prêts.

Selon lui, le projet est un financement réalisé par la Banque Mondiale à hauteur de 80 millions de Dollars et un financement réalisé par l’AFD (Agence Française de Développement ) et l’Union Européenne.

D’après Dr Condé, les montants de prêts se répartissent comme suit: Pour 60 millions l’AFD, 20 millions pour l’Union Européenne et 20 millions pour les dons de bonification.

« Il s’agit des prêts très importants l’un nous permettant de continuer de faire l’extension du projet ANIES (Agence guinéenne d’inclusion économique et sociale), qui permet de travailler sur la résilience des populations en période de choc. L’autre pour nous aider à résoudre un problème critique ici, depuis que nous avons accéléré nos investissements en matière d’électrification. Il s’agit de faciliter le transport par un canal sûr permettant d’exploiter l’intégralité du potentiel de nos barrages. Donc, il s’agit de deux financements très importants, que nous avions besoin de ratifier afin de nous permettre de commencer à les encaisser effectivement. » a fait savoir Dr Lanciné Condé ministre du budget.

Il faut noter que, selon honorable Fatima Camara, la commission du plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire du CNT, a été saisie au fond par la conférence des présidents le 10 août 2023, pour l’examen de l’accord de financement signé le 9 juin 2023, entre la Banque Mondiale (BM) à travers son guichet Association Internationale de Développement (IDA) et la République de Guinée portant sur un financement additionnel d’un montant de 80 millions de dollars US dans le cadre du projet de riposte d’urgence et d’appui au programme NAFA.

Ibrahima Foulamory Bah