CAN Egypte 2019 : Tristesse, consternation et espoir chez les supporters du Syli à Kankan

0
48

Ce  mercredi 26 juin 2019, le Syli national était très attendu pour son deuxième match de la Coupe d’Afrique des nations contre les Aigles du Nigéria après son match nul face aux Bareas du Madagascar. Mais cette deuxième sortie aura laissé un goût amer dans la gorge des inconditionnels du 11 guinéen, car il s’est incliné sur le plus petit des scores. A Kankan, les supporters sont partagés entre tristesse, consternation et espoir.

Même si la ville de Kankan n’a pas connu la même ambiance d’enthousiasme comme ce fut le cas pour le premier match, quelques supporters quand même ont fait parler d’eux à quelques heures du match avec des ronronnements de motos et véhicules. Après le match, la ville présentait un visage de cimetière avec moins de circulation et de supporters dans les rues.

Pour Sidi Chérif, en première période, les joueurs guinéens avaient donné l’espoir d’une victoire : « En première mi-temps, les joueurs nous ont donné de l’espoir qu’ils pouvaient gagner, mais en deuxième mi-temps, l’entraineur n’a pas fait son mieux pour booster le moral des joueurs et ils se sont découragés. Le milieu ne fonctionnait plus. En attaque, Sory Kaba n’a pas joué aujourd’hui comme ce fut le cas pour le 1er match. Et puis le classement du coach a fait défaut aussi et les joueurs ne se sont pas bien battus pour leur nation ».

De son côté, Ibrahima Cissé, lui pointe du doigt l’actuelle star guinéenne Naby Keïta pour son match raté : « La Guinée n’a pas bien joué aujourd’hui. Regarde Naby Keïta, il jouait on dirait un enfant, pourtant il devrait jouer comme il le fait à Liverpool. C’est Ibrahima Cissé et Ibrahima Traoré qui ont bien joué. Kamano aussi a fait son mieux, mais Naby Keïta, n’a rien fait aujourd’hui. Je reste optimiste pour la suite, surtout on attend de connaitre le score entre le Madagascar et Burundi ».

Pour Mamy Kamissoko, visiblement déçu après la défaite de la Guinée, c’est l’attaque qui a manqué du réalisme : « Vraiment l’erreur qu’on a aujourd’hui, c’est le manque de réalisme de nos attaquants. On n’a pas un attaquant tueur, mais je garde l’espoir pour le prochain match. J’espère qu’on va gagner pour se qualifier. Je ne peux pas dire que Naby Keïta n’a pas bien joué, vous savez que le football est très difficile, nos joueurs ont fait leur mieux, le Nigeria n’est pas une petite nation de football en Afrique ».

Il faut souligner que pour se qualifier au tour prochain, le Syli national de Guinée est condamné à un exploit face au Burundi, un adversaire pas si facile à manœuvrer.

Mamadi Kaba depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email