A quelques heures de la fin des inscriptions officielles pour le concours de recrutement à la fonction publique session 2023, le ministre du Travail, Julien Yombouno a fait une conférence de presse ce vendredi 8 décembre dans les locaux de la cellule de communication du gouvernement.

Devant les médias, M. Yombouno a fait le point sur le processus de recrutement à la fonction publique qui s’effectue sur une plate-forme digitale du département.

D’après lui, à date, 229 587 candidats se sont enregistrés sur ladite plateforme, mais il n y a que 135927 dossiers soumis. Par contre, ils ne sont que 140660 candidats à avoir payé la caution de 100.000gnf. Pour l’instant le département n’a traité que 14417 dossiers.

Si la date limite d’inscription sur la plateforme prend fin ce vendredi 8 décembre, le ministère du Travail offre une dernière opportunité aux candidats déjà inscrits à fournir les derniers renseignements sollicités par la commission. Ces postulants peuvent remplir les derniers champs liés notamment à la filiation et à l’authenticité du diplôme avant le 15 décembre.

Dans les jours avenir, le département dévoilera les nombre de candidats retenus pour ce concours d’accès à la fonction publique. Suite à cela, la date dudit concours sera officiellement annoncée.

Ibrahima Bah