Covid-19 : Un cas positif accentue la psychose dans la ville de Labé

0
63

On en parle encore de la Covid-19 dans la région administrative de Labé où l’arrivée massive de personnes en provenance de Conakry, considérée comme  l’épicentre de la maladie en  Guinée ne faiblit pas. Le dernier cas en date est celui d’un employé d’une organisation internationale qui aurait séjourné dans la commune urbaine de Labé. Pour l’instant, les autorités sanitaires cherchent à collecter les informations liées à cette personne déclarée positive au coronavirus.

Face à cette situation, des bâtiments érigés dans l’enceinte du gouvernorat de Labé auraient été désinfectéc ce week-end. Une information prise avec des pincettes par le directeur préfectoral de la santé de Labé qui a été interrogé sur le sujet ce lundi 06 juillet 2020 par lecourrierdeconakry.com.

Dr Hady Diallo, Directeur préfectoral de la Santé (DPS) de Labé, affirme être dans le recoupement des informations pour éviter d’élargir la psychose qui est déjà d’actualité : « Pour la pulvérisation au niveau du gouvernorat je ne suis pas informé. J’avoue que pour le moment je n’ai pas une information concernant ce sujet ; une information claire. Donc, c’est pour cela que je voudrais attendre d’avoir une information vraiment claire pour pouvoir me prononcer. Pour ne pas que je mette le doute dans la tête des gens. Tout ce que je sais, c’est que quand quelqu’un arrive chez nous, tous les gens qui ont été testés à Conakry et qui sont arrivés ici, on a l’habitude de prendre  immédiatement des dispositions pour transporter la personne au centre de traitement de Kindia.»

Le DPS promet de revenir sur le sujet avec plus de précisions : «Donc, on va rechercher des informations sûres pour ne pas accentuer la psychose dans la ville. Mais ce que je peux dire, c’est que les gens sont en train de négliger le port des bavettes ; hors la voie de contamination passe par là. Il faudrait vraiment que les gens acceptent de se protéger parce qu’on ne sait pas qui est qui ; qui est venu d’où ».

Dans l’attente de plus de précisions sur cet énième cas positif à la Covid-19 en provenance de Conakry, la psychose continue de gagner les cœurs dans la cité de Karamoko Alpha.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email