Dans son dernier communiqué lié à la crise du carburant, le gouvernement guinéen annonce la fin de la rationalisation du gasoil. Par contre, en ce qui concerne l’essence, la vente est limitée à 25 litres par véhicule.