Dinguiraye: Plus d’un milliard de francs guinéens d’investissement pour chaque CR

0
453

Selon nos confrères de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), il s’est tenu récemment à Dinguiraye le Conseil Administratif Préfectoral exercice 2019. Cette rencontre a été présidée par le Préfet, le Lieutenant-Colonel, Mamadou Lamarana Diallo.

Au cours deux jours de travaux, il était question de faire les rapports d’activités de l’année 2018 des sous-préfets et chefs de services, le niveau d’exécution des budgets de 2018 mais également parler des perspectives pour 2019 et présenter des projets de budgets 2019 des communes de cette ville au nombre de 8 dont 7 rurales.
Au terme des travaux, le conseil a formulé des recommandations dont entre autres, la protection de l’Environnement, le contrôle et le suivi de la régularité des cadres à leurs postes et la réhabilitation et l’extension du Lycée Elhadj Oumar Tall.

En ce qui concerne les travaux réalisés, il a été signifié que 23 micros projets ont été réalisés en 2018 dans les communes rurales et 05 dans la Commune urbaine, le tout sous la coordination de l’autorité préfectorale. Aussi des actions visant à la consolidation de la paix et à la cohésion sociale dans la préfecture de Dinguiraye sont souhaitées.
Pour les perspectives de cette année 2019, chaque commune rurale bénéficiera de 02 à 03 actions à hauteur d’un milliard 200 millions de francs guinéens ou d’un milliard 800 millions de francs guinéens selon la densité des micros projets présentés.

A en croire les responsables, un ingénieur, un conseiller et un agent de développement local ont été déjà choisis et que les dossiers d’appels d’offres montés et l’avis d’appel est affiché. A cela, viendront s’ajouter les fonds propres des communes.

La question qui taraude les esprits est de savoir comment est-ce que cette préfecture pourrait se développer, en ce sens que certains conseillers ne conjuguent pas le même verbe. Aussi, la division très profonde des uns et des autres à cause des intérêts personnels dans les clans des deux bords politique et de l’indépendant qui sont: « l’UFDG, le RPG arc en ciel et Banthal ».

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email