Labé: Des chaises et une imprimante volés au siège de la CEPI

0
721

L’infraction a été commises dans la nuit du vendredi au samedi 09 décembre dernier au siège de la commission électorale préfectorale indépendante (CEPI) sis au quartier Tata 1 de la commune urbaine de Labé.

Des chaises et une imprimante ont été emportées selon une source officielle.

El Hadj Lamine Sangaré le président de la CEPI de Labé revient ici sur les faits :« Effectivement il y a eu un vol dans la nuit du 08 au 09 décembre dernier. Le 09 on a constaté effectivement qu’on a perdu 13 chaises en plastique et une imprimante version union européenne en panne. Après le constat je suis venue directement déclarer ça au commissaire central qui est membre de la cellule préfectorale ; je suis venu informer à la gendarmerie, donc ils sont partis faire le constat. Par la suite j’ai adressé une lettre au président de la CENI par voie hiérarchique et j’ai fait une lettre au préfet de Labé. Après quoi j’ai saisi le procureur de la république qui a mandaté la brigade de recherche» entame-t-il.

Une semaine après ce vol, aucune piste n’a été trouvé fustige El Hadj Sangaré : « Mais vraiment c’est étonnant parce que si on se fie à l’interrogation faite aux agents qui devraient assurer la sécurité, qu’ils étaient sur les lieux à partir de 18 heures et nous jusqu’à 18 heures 15 minutes ont été sur les lieux alors qu’il n’y a pas eût effraction. C’est le matin qu’on a constaté ça » soutient-il.

« c’est une chaîne qui a été coupé ; vous savez on a renforcé le verrouillage des portes par des chaînes à l’aide de cadenas. C’est cette chaîne qui a été coupé et même emportée, on n’a même pas vu les traces de la chaîne » poursuit le président de la CEPI de Labé.

Ce cas de vol relance les débats sur la sécurisation du siège de l’institution en charge des élections en particulier et ses démembrement en général.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email