N’zérékoré : Vers la correction des carences de l’Etat de Civil  à

0
1265

Plus de 3000 naissances et 164 décès, ce sont les chiffres de l’état civil de la mairie de N’Zérékoré au cours des dix premiers mois de l’année 2017. Ces statistiques ont été annoncées par le président de la délégation spécialisation  lors d’une rencontre portant sur le projet d’appui à la reforme et à la modernisation  de l’Etat civil en Guinée a appris surplace Lecourrierdeconakry.

Entre janvier et novembre 2017, le service de l’Etat civil de la mairie de N’Zérékoré a enregistré 3 505 naissances dont 1 529 filles, 1137 jugements supplétifs et 164 décès dont  30 femmes. 171 mariages ont été célébrés au cours de cette même période.   Des chiffres qui ont été annoncé par Pé Mamady Bamy, président de la délégation. Ces chiffres ne sont pas exhaustifs a-t-il précisé. Ils ne tiennent pas compte que des actes qui ont été déclarés à la mairie.

Plusieurs naissances, mariages ou décès se passent dans les quartiers sans que la mairie ne soit informée.  Pour corriger cet état de fait, le projet d’appui à la reforme et à la modernisation de l’état civile dont la mise en œuvre est assurée par l’UNICEF compte impliquer les leaders religieux dans la sensibilisation des populations.

« Pour atteindre l’objectif qui est d’enregistrer tous toutes les naissances, nous voulons impliquer les leaders religieux. Car ce sont eux qui président les cérémonies de baptême dans les familles et dans les lieux de cultes. Donc si eux, ils parlent à leurs fidèles, ils peuvent vite les comprendre » a lancé la coordinatrice de ce projet l’UNICEF.

Il faut rappeler que  le projet d’appui à la reforme et à la modernisation de l’Etat civil qui a été lancé en octobre 2016 est une initiative du gouvernement guinéen sous financement de l’union européenne.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’zérékoré

Print Friendly, PDF & Email