Fête de l’armée Guinéenne : Retour sur la journée du 1er Novembre à Labé 

0
1019

À l’instar de tous les camps militaires du pays, la deuxième région militaire de Labé a célébré ce 1 er novembre 2017 la naissance de l’armée Guinéenne. Parade militaire, discours et démonstration, tout était au rendez-vous de ce mercredi au camp El Hadj Oumar Tall de Labé a constaté sur place lecourrierdeconakry.

Pour son discours de circonstance, le commandant de la région militaire de Labé le colonel Naby Youssouf Bangoura a fait un rappel historique du camp: « En 1957, le camp de Markala devient le centre d’instruction des jeunes élèves gendarmes de l’Afrique occidentale Française (AOF)  pour leur formation. Après la création de l’armée Guinéenne le 1 er novembre 1958, le camp Markala qui dépendait du bataillon de souveraineté de la base Guinée, prit le nom illustre de camp El Hadj Oumar Tall » rappelle-t-il.

Ensuite, le premier responsable de la deuxième région militaire à magnifier les réformes des forces armées Guinéennes: « L’un des travaux les plus marquants, c’est la réforme du secteur de défense et de sécurité. Cette réforme est un acquis et une réussite totale au sein des forces armées Guinéennes. Et depuis, l’armée s’en est approprié pour en faire son creusait. Elle a redoré le blason de l’armée Guinéenne en inculquant l’esprit de soldat républicain aux forces de défense et de sécurité, traduisant la volonté du gouvernement et peuple de Guinée » ajoute le colonel Naby Youssouf Bangoura.

Le gouverneur de région Sadou Keita, a quant à lui remercier les anciens combattants dont il a loué l’effort: « Aujourd’hui, ils sont à coté de nous pour nous conseiller, ils sont là pour qu’ils servent d’exemple, de bravoure, d’honnêteté, de sincérité parce que avec eux nous avons eu une armée forte, une armée unie. Vous constaterez que l’unité nationale dans notre pays doit se bâtir à l’exemple de notre armée nationale. Chez vous vous êtes identifié par des numéros matricule et c’est cela qui fait la force de l’armée ; le respect de la hiérarchie, la discipline rigoureuse dans les rangs c’est ça aussi l’armée. Je voudrais donc féliciter mes devanciers qui ont accepté chaque année d’anniversaire d’être avec nous parce qu’ils sont fiers d’avoir généreux des hommes et des femmes consacrées à préserver nos libertés individuelles et collectives » déclare le gouverneur de Labé.

Après les discours, les forces ont défilé avant d’aller à la collation qui sera suivie d’un match de football dans l’après-midi et une soirée dansante au foyer des soldats.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email