Fête des femmes : Le refrain saisissant de Nadia Nahman à la femme !

0
46

A l’occasion de la fête des femmes, je voudrais rendre un hommage à toutes celles qui, en tant que mères, épouses, filles etc… Apportent leur soutien inconditionnel aux Hommes pour faire de notre pays un Havre de paix.

A celles qui m’ont appris la dignité, la fierté, la fidélité, l’amitié, la loyauté ! A celles qui m’ont appris que l’humilité précède la gloire ! A celles qui m’ont appris que mon genre n’induisait ou ne garantissait rien ! A celles qui m’ont appris à me jouer et à déjouer les certitudes auxquelles sont associées le sexe dont je suis dotée !

A celles qui m’ont appris à donner des coups, à en prendre et à en esquiver ! A celles qui m’ont appris la grandeur du pardon ! A celles qui m’ont appris que ma plus grande richesse est ma liberté de choix ! A celles qui m’ont appris que l’éducation est l’outil de désaliénation et d’autonomisation le plus puissant qui soit !

A celles qui m’ont appris à ne pas douter de moi, même devant Jeff Bezos, Elon Musk et Dangote réunis ! A celles qui m’ont appris le respect de soi et le respect de l’autre ! A celles qui m’ont appris la tolérance et la résilience ! A celles qui m’ont appris que le bonheur est fait d’imperfections ! A celles qui m’ont appris à me remettre en question perpétuellement et à me méfier des certitudes car la vie met à mal les vérités que l’on croyait inébranlables !

A celles qui m’ont appris que la féminité n’est pas réduite à la seule fonction maternelle ! A celles qui m’ont appris que je pouvais aspirer au pouvoir, à l’autorité, à la réussite sans perdre ma féminité, sans la transcender ! A celles qui m’ont appris que j’avais le droit de m’agiter, de courir, de parler haut et fort, de relever des défis, d’avoir de l’ambition !

A celles qui m’ont appris qu’il n’y a pas de cerveau prétendument masculin ou féminin et que le cerveau est modelé par son environnement et ses sollicitations, plus que par sa carte chromosomique et génétique ! A celles qui m’ont appris à ne pas me renier et à apprendre de mes échecs !

A toutes ces femmes, je vous dis MERCI !

Nadia Nahma

Print Friendly, PDF & Email