Guinée : Naissance d’un Réseau de Journalistes pour la Protection Sociale

0
133

Le Réseau des Journalistes Guinéens pour la Protection Sociale (REJGUI), a lancé officiellement ses activités ce samedi 1er juin 2019. La cérémonie a eu lieu à la Maison de la presse sise à Kipé dans la Commune de Ratoma en présence du Ministre du Commerce, des cadres du ministre de l’action sociale, de ceux de la caisse nationale de sécurité sociale, des représentants d’associations de presse et de nombreux journalistes.

Selon le Président dudit réseau, Mamadou Oury Diallo : «c’est une initiative d’une vingtaine de journalistes venus de différents médias publics et privés. Ce réseau se fixe pour objectif de traiter des sujets liés à la petite enfance, aux femmes rurales, aux couches vulnérables, aux questions de sécurité sociale ainsi que de la santé communautaire. Il nous a été donné de comprendre qu’il faille que nous nous intéressions à ces domaines en vue de les comprendre et d’en constituer un relais efficace pour l’opinion et tous les acteurs du domaine ».  

C’est le Ministre du Commerce, Boubacar Barry qui a lancé officiellement ce réseau. Il s’est réjoui de la mise en place d’une telle structure qui selon lui va sans nul doute s’occuper des sujets d’intérêt national : « les journalistes guinéens se sont trop spécialisés dans la politique, il faudrait qu’on se sorte de cet emprisonnement virtuel qui nous détourne des préoccupations majeures de développement pour que chacun puisse apporter sa contribution à la construction de cette Guinée. Donc, je salue cette initiative que je compte accompagner et d’en être le porte-parole vis-à-vis du gouvernement pour faire le plaidoyer », a-t-il rassuré.

De leur côté, les représentants d’associations de presse privée ont salué cette initiative. Ils ont saisi l’occasion pour inviter leurs confrères et consœurs à la spécialisation et à la solidarité.

A peine lancé, le Réseau des Journalistes Guinéens pour la Protection Sociale (REJGUI), a bénéficié d’un accompagnement pour son fonctionnement. Le Ministre du Commerce, Boubacar Barry a contribué à hauteur de 10 millions de francs guinéens et la caisse nationale de sécurité sociale 5 millions de francs guinéens.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email