Kankan : la grève des agents des points de vente Orange Money suivie

0
154

Le mouvement des points de vente de Guinée (MPDVG) a mis sa menace à exécution. Le 22 janvier dernier à travers une déclaration, il menaçait d’aller en grève si la société Orange Guinée ne donnait pas suite favorable à leurs réclamations.

L’avis de grève est donc entré en vigueur depuis lundi dans la ville de Kankan. Les agentes des points de vente orange money fustigent le pourcentage sur les transferts monétaires.

La commissions sur les transferts s’est vu dégraissé. Elle a baissé de 35% à 31, 5% puis de 29, 9% à 24, 9 % d’où la colère des agents des points de vente. Selon Amadou Lamarana Bah, un des porte-parole du mouvement dénonce une baisse unilatérale de la commission.

Ces agents se sentent vulnérable au regard de la baisse de leur revenu.

« Les conditions de vie de ceux qui font dépôt-retrait sont aujourd’hui dégradées. Avant, quand on faisait un retrait de 1 millions on avait un bénéfice 7000 GNF, mais aujourd’hui quand tu fais un retrait de 1 millions, tu as 4800fg. Pourtant les jeunes travaillent dans leurs propres fonds ; ces kiosques sont payés les agents et même le courant aussi est payé par nous. Nous sommes exposés à des risques de faillite au regard de la circulation des faux billets et les anarques. C’est pour toutes ces raisons nous sommes en grève » témoigne Bah Sékou Tinguiano, est porte-parole du mouvement.

Dans la journée du lundi, les grévistes se disent satisfait parce que la grève a été suivie.

« Notre grève a été suivi à 99% dans la ville de Kankan.  C’est un combat commun. J’ai fait le tout de la ville Kankan, beaucoup de gens ne me connaissait pas et je demandais si il y’a dépôt ? l’intéressé me disait non, je dis pourquoi, il me dit que parce que ils sont en grève de trois jours » ajoute – il.

Cette grève de trois jours en guinée, se poursuivra jusqu’au 10 février 2021.

Ces Agents demandent à Orange Guinée, le remboursement intégral de leurs commissions sur les opérations antérieures. Ils exigent également une augmentation de la commission à 50% sur les retraits.

Les agents des points de vente souhaite plaide également pour la création d’un service d’appel gratuit dédié au point de vente pour améliorer le service.

Kokoly Joseph Kolié, correspondant à kankan

Print Friendly, PDF & Email