Kankan : La SENACIP 2019 prend fin avec une note de satisfaction

0
346

A l’instar des autres préfectures du pays, la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP) a été clôturée ce lundi à Kankan à la maison des jeunes. La cérémonie a été présidée par le préfet Aziz Diop entouré pour la circonstance de la Directrice nationale adjointe de la citoyenneté et le Directeur préfectoral l’Education de Kankan.

La semaine a été bien remplie, car toutes les activités programmées ont été exécutées: le lancement, la conférence débat, les tables rondes, les journées d’immersion  en passant par l’acte citoyen et la synergie des radios. C’est ce qu’a fait remarquer Morlaye Condé, le Directeur préfectoral de l’Education de Kankan.

S’adressant à tout ce beau monde venu assister à la cérémonie de clôture, Mme Camara Nounkoumba Sy, Directrice nationale adjointe de la citoyenneté, visiblement satisfaite, a en substance déclaré : « Cette année, la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix est essentiellement une opération de communication visant à sensibiliser, susciter le débat, la réflexion et la prise de conscience autour du vote, car nous devons faire preuve de responsabilité avant, pendant et après les élections qui sont des opportunités qui s’offrent à nous pour choisir nos responsables les plus méritants et sanctionner ceux qui le sont  moins. Usons donc de ce pouvoir de responsabilité de patriotisme. Nous devons tous, jeunes et vieux, femmes et hommes, faire de ce pays une terre de fraternité, de justice, d’égalité et de dignité pour que chaque Guinéenne et Guinéen soient fiers. Notre Guinée nous est commune. Il est du devoir sacré de chacun de nous de faire en sorte que ce pays soit plus grand en retrouvant sa dignité et son honneur dont sa croissance économique ».

Pour sa part, le préfet de Kankan Aziz Diop, a tenu à remercier et à féliciter tous les acteurs qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de cette semaine de sa juridiction tout en déclarant que le citoyen est l’épicentre de tout développement.

Mamadi KABA depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email