Kankan : Les autorités menacent de sévir contre ceux qui ne respecteront pas les mesures sanitaires

0
134

Les mesures de prévention se multiplient dans la région administrative de Kankan. Ce jeudi 2 avril 2020, un séminaire de sensibilisation conjoint avec le préfet de Kankan, les conseillers de la commune et les chefs de quartier de la ville pour renforcer les mesures d’hygiène de prévention du coronavirus.

Cette rencontre a regroupé tous les chefs de quartiers et conseillers communaux de la commune urbaine de Kankan. Objectif, empêcher la propagation du COVID-19. A la sortie de ce séminaire de sensibilisation, le préfet de Kankan, Abdoul Aziz Diop, a affirmé que la leçon est bien assimilée : « Je crois qu’eux-mêmes se sont engagés à ce que cette application-là soit faite, à ce que toutes les mesures préventives soient appliquées pour nous mettre à l’abri de cette maladie. »

Pour sa part, Mory Kolofon Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan, exhorte les chefs de quartier d’informer tous les citoyens de leurs juridictions à l’application stricte de ces mesures prises : « Il faut éviter le maximum de populisme, les regroupements, demander à la jeunesse de cesser de se regrouper pour jouer le football. Le moment est très critique. Il faut arrêter les cérémonies de mariage, d’arrêter les regroupements pour les enterrements, d’arrêter de transférer les corps, de dénoncer catégoriquement tout étranger suspect qui foule le sol de Kankan. »

Aux noms des chefs de quartier, Ibrahima Kalil Chérif, a pris des engagements de respecter ces mesures : « Ce qu’on nous a dit, s’il plaît à Dieu, nous nous engageons à faires ce que nous pouvons dans les quartiers. Nous allons dire à nos citoyens ce qui a été dit par l’autorité. »

Il faut signaler que d’autres solutions sont prises, installation des kits de lavage des mains et l’ouverture de quelques nouveaux marchés dans certains quartiers.

Oumar Condé depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email