Kankan : Les cours perturbés dans quelques établissements scolaires !

0
67

Contrairement à la semaine dernière, les cours ont été sérieusement perturbés ce lundi 13 janvier 2020, dans certains grands établissements de la commune urbaine de Kankan.  

Des jets de projectiles ont été signalés notamment aux lycées Almamy Samory Touré et Alpha Yaya Diallo. Pris de panique, les élèves ont décidé tout simplement de rentrer chez eux.

Le mouvement a été certes très spontané aux environs de 9 heures, mais il n’a fallu que quelques jets de pierres pour que la presque totalité des salles de classe dans ces deux grandes écoles voisines de la localité se vident complètement.

Les agitateurs n’ont pas été identifiés. Selon le proviseur du lycée Almamy Samory Touré, N’faly Sidibé,  ce ne sont nul doute que des « malfrats. »

« Effectivement vers les 9 heures 56min trois jeunes individus ont été aperçus sur une moto par une vendeuse juste sur le goudron. De passage sur une moto, ils ont jeté deux pierres sur les portes. Dès que ces coups sont arrivés, les enfants ont crié. Mais comme c’était à l’approche de la récréation ça a fait un moment de panique. Les enfants sont sortis», a-t-il affirmé.

Poursuivant, il assure que cette perturbation n’a aucun lien avec la grève générale et illimitée déclenchée par le SLECG : «Ce n’est ni de près ni de loin lié à la grève hein. Je pense que si c’était la grève les enseignants ne seraient pas en classe le matin et les enfants manifesteraient leur désir d’avoir le cours. Mais les enseignants ont été perturbés en plein cours. »

En dehors de ces deux grands établissements scolaires, le Directeur préfectoral de l’Education, Morlaye Condé, a signalé que des perturbations ont été aussi enregistrées dans certaines écoles élémentaires avant de promettre un retour à la norme dès le demain : «Au niveau de l’élémentaire  il y a eu trois écoles primaires où les parents ont préféré, dès qu’ils ont entendu le bruit, aller récupérer leurs enfants. Donc on a constaté cela. Mais Dieu merci vous trouverez que demain tout rentrera dans l’ordre ».

A noter que depuis le déclenchement de la grève des enseignants le 9 janvier dernier, c’est la première fois que les cours sont sérieusement perturbés par endroits à Kankan.

Mamadi Kaba depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email