Kankan: L’un des nouveaux groupes d’électrogène de l’EDG venu de Conakry a pris feu

0
87

A Kankan, dans la nuit du mardi 30 au mercredi 31 juillet 2019, un des nouveaux groupes électrogènes déployés par le ministère de l’Energie dans le souci de palier au manque du courant électronique dans ville et satisfaire la revendication du collectif des jeunes a pris feu au quartier Energie. C’était dans les environs de 00h. Pour le moment l’origine de l’incendie et les dégâts qu’il a pu causer à l’engin électrogène ne sont pas connus.

Le collectif des jeunes de Kankan qui se bat pour l’amélioration de la desserte du courant électrique avait fermé les locaux d’EDG. Ils avaient accepté une trêve de 72h, le temps pour les responsables d’essayer les nouveaux groupes électrogènes venus de Conakry.

Justement, c’est un de ces nouveaux groupes qui a pris feu dans la nuit du mardi à mercredi. Une foule s’est ruée sur place pour éteindre les flammes à l’aide d’extincteurs et du sable, souligne Abdoulaye Traoré, un des témoins : « Vous savez, les jeunes de ce quartier sont des noctambules, donc dès que l’incendie s’est déclaré, ils se sont mobilisés pour venir. Les flammes étaient énormes, mais ils ont pris le courage pour essayer de l’éteindre. On a utilisé des extincteurs et du sable, ils sont montés sur le moteur bien que c’était chaud pour éteindre le feu ».

Informé, le gouverneur de la région, Mohamed Gharé, s’est déplacé sur le champ pour constater le dégâ. «Cet incendie nous fait mal, parce qu’on est en train de nous battre pour qu’on ait le courant de 18 heures à 8 heures. On est à la centrale comme ça, il est minuit passé, c’est l’un des deux premiers groupes que le président nous a envoyés qui a pris feu cette nuit. Dieu merci on n’a pu éteindre le feu, mais pour le moment on ne connait pas le degré des dégâts. On attend que les techniciens fassent leur travail pour savoir si le groupe est en mesure de travailler ou pas. Nous demandons à tout le monde de se calmer, on a informé Conakry ».

Sur place, les jeunes se sont mis en colère contre les sapeurs-pompiers venus après qu’ils aient éteint l’incendie. Il a fallu l’intervention du Gouverneur pour qu’ils laissent la citerne entrer à l’intérieur de la centrale thermique.

Joint ce matin au téléphone, le directeur de l’agence d’EDG nous a fait savoir qu’ils travaillent pour connaitre l’origine et les dégâts causés par l’incendie.
Mamadi Kaba depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.Com

Print Friendly, PDF & Email