Labé : Le discours radical du secrétaire fédéral de l’UFDG

0
230

Prenant la parole lors de la réception du vice-président de son parti à Labé, le secrétaire fédéral de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu un discours radical. Mamadou Bachir Koula Diallo prévient qu’il n’y aura pas d’élections à Labé et qu’ils couperont la main de toute personne qui sortira le 1er mars avec une carte d’électeur, a appris lecourrierdeconakry.com.

Face au blocage politique actuel, il n’est pas question d’aller aux élections dans la préfecture de Labé, estime le fédéral de l’UFDG: « Chez nous à Labé ici il n’y aura pas d’élections. On ne parle pas d’élections ici. Toute personne qui sort une carte nous allons couper son bras pour qu’il ne vote pas. Et nous les informons que pour diriger la Guinée il faut avoir 4 pieds. Et nous les informons que ces 4 pieds représentent les 4 régions naturelles. Donc, nous amputerons le quatrième pied. A partir de là, le quatrième pied de Alpha qui est à Labé a été amputé.»

Selon lui la région du Foutah accompagnera les autres régions dans ce même sens : « Tout le Foutah Djallon a coupé son pied et nous allons nous lever pour aider les autres régions à couper les autres pieds qui restent. Si Dieu le veut bien, on est sur la piste de la vérité et nous n’aurons pas peur parce que quand une dispute éclate entre toi et un hypocrite, n’ai pas peur car c’est un hypocrite. En plus je vous informe que c’est des menteurs et dès que quelqu’un devient menteur, il ne faudra plus avoir peur de lui ».

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email