La Sous-Préfecture de Gagnakaly a désormais un nouveau sous-préfet !!!

0
131

Le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Général Bouréma Condé a nommé le jeudi 16 mai 2019, un nouveau sous-Préfet à Gagnakaly, Préfecture de Dinguiraye. C’est Monsieur Mohamed Saliou Diallo, Matricule 133837G, H/A2, précédemment ex Sous-préfet de Kankama (Dalaba) qui bénéficié de la confiance du Ministre à venir occuper ce poste vacant.

Gagnakaly est l’une des sous-préfectures de Dinguiraye située à 55 kilomètres de la Commune Urbaine de Dinguiraye qui compte environ 16 500 habitants dont 8 530 femmes. Malgré qu’étant l’une des premières à être érigée en sous-préfecture, elle reste encore l’une ou la plus enclavée et en manque d’infrastructures. Séparée par une montagne à celle de Lansanaya, Gagnakaly est en manque de bâtiments administratifs (Police et Gendarmerie), état de défectuosité très aigu de la résidence du sous-préfet. Il n’existe qu’un seul bâtiment de deux pièces qui sert non seulement de bloc administratif sous-préfectoral mais aussi dans lequel cohabitent le sous-préfet, le sous-préfet adjoint, le commissaire de police, le commandant de gendarmerie et tous les autres fonctionnaires des différents services de l’administration déconcentrée.

Aussi, le bâtiment du secrétaire général de la commune rurale est habité par le sous-préfet de la localité et le principal du collège de Gagnakaly. Ce qui fait qu’aucun agent de l’Etat ne vit avec sa famille dans la commune rurale. Une façon de dire que tout est urgent en même temps dans cette localité. Les ressortissants et résidents doivent se donner les mains pour accompagner le nouveau sous-préfet à relever les défis.

La sous-préfecture de Gagnakaly est limitée à l’Est par celle de Diatiféré ; à l’Ouest par la sous-préfecture de Kollet et de Kouratongo (Préfecture de Tougué) ; au Nord par la République sœur du Mali et au Sud par la sous-préfecture de Lansanaya. Elle couvre une superficie de 7 800 Km2 avec une densité de 3Hts par Km2. Cette population est à vocation essentiellement agro-pastorale.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email