Labé: Deux adolescents meurent dans un grave accident de la circulation

0
144

La route continue toujours d’endeuiller des familles dans la commune urbaine de Labé où quasiment les accidents mortels sont monnaie courante. Le dernier cas en date a été enregistré dans la nuit du dimanche à ce lundi 15 juin 2020 aux environs de 1 h du matin sur la route Labé – Koundara, où deux jeunes adolescents y ont laissé la vie, a constaté sur place lecourrierdeconakry.com.

Mamadou Diouldé Diallo, l’un des passagers du véhicule qui a percuté le motard tente de reconstituer les faits : « Nous étions dans la voiture et on était au nombre de cinq personnes. On rentrait d’une veillée. Les deux autres venaient à moto en sens inverse. Arrivés au niveau de la station de Thiaghé où un camion était stationné en bordure de route vers notre droite, les autres venaient de l’autre côté alors que leur phare était défaillant. C’est ainsi qu’on s’est heurté à un poteau et la moto aussi à fini sa course dans la voiture. »

D’un avis contraire, le colonel Tidiane Sano, le commissaire spécial de la sécurité routière de Labé explique : « Du point de choc, au point d’arrêt, la voiture a fait 30 mètres. Et pour ce qui est aussi de ces 30 mètres parcourus, il y a un panneau publicitaire implanté du côté du motocycliste que le véhicule a ramassé. C’est ce panneau qui a réduit sa course et il s’est finalement arrêté à 15 mètres de ce panneau. Donc, c’est pour vous dire que la voiture était en excès de vitesse ».

A l’hôpital régional de Labé, c’est pratiquement deux corps (les deux motocistes) qui ont été déposés, à en croire le Dr Sekou Bah du service de la traumatologie : « C’est vers 2h15mn du matin qu’on nous a fait parvenir un corps. A l’arrivée, nous avons constaté qu’il a fait de multiples plaies traumatiques. Le second a été reçu au niveau des urgences où il est décédé ».

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email