Labé : La communauté mobilise plus de 900 millions pour l’adduction en eau à Diari

0
155
Labé : La communauté mobilise plus de 900 millions pour l’adduction en eau à Diari

C’est essentiellement grâce à la coopération avec une commune catalane doublée d’une cotisation locale de la communauté que ce projet d’adduction d’eau est en train de devenir une réalité dans une sous-préfecture de Diari où l’eau potable est jusque-là un luxe pour les habitants. Ceux-ci font très souvent plusieurs pour se  procurer de l’eau potable, a appris lecourrierdeconakry.com.

El Hadj Mamadou Koula Diallo, le maire de la commune rurale de Diari revient sur la genèse du projet qui a été décroché par des ressortissants du village : «C’est un financement par une commune Catalane en Espagne, débusqué par nos ressortissants qui travaillent dans cette commune-là. On a obtenu un financement global de près de 150 000 euros ; ce qui fait un peu plus de 1 milliard 600 millions GNF. »

Ce projet d’adduction d’eau, dont les travaux sont de nos jours très avancés, concerne une population estimée à 2 275 personnes, à en croire le président du conseil communal de Diari : « A date, on a fait un forage qui fait 9 m3 par heure et nous sommes en train de construire un château d’eau en hauteur pour pouvoir distribuer cette eau dans cinq secteurs allant de Goundoupi, Djidhyko, Saaré, Ndantari, Diari centre et Pellel Diari. Les fossés sont creusés, la tuyauterie est déjà sur place. C’est un château d’eau de 46 m3 qui va permettre de donner l’eau à toute cette population estimé à 2 275 personnes. Et ce sont des bornes fontaines. Donc, tout le monde peut venir s’approvisionner. Maintenant, concomitamment à cette fourniture d’eau dans les bornes fontaines, nous avons initié avec notre partenaire la réalisation d’un maraichage à arroser par cette eau. Il s’agit de 6 maraichages qui vont être construits par le partenaire. C’est un arrosage par goûte à goûte qui va concerner pour chaque maraichage, plusieurs groupements de femmes et de jeunes. Ce qui va permettre environ 600 personnes de travailler en toute saison. Donc, ça aussi c’est une action qui est déjà en cours.»

Pour ce qui est de l’entretien des installations, tout semble être prévu dans le programme d’adduction d’eau. «Pour la pérennisation de cette action, nous avons mis en place un comité de gestion qui a été formé par les partenaires. Pour l’entretien des équipements, il est prévu de payer 500 GNF par bidon de 20 litres. Cet argent sera versé dans un compte », rassure le maire de la commune rurale de Diari.

Il faut rappeler que la mise en service de ce programme d’adduction d’eau est prévue pour le 31 octobre 2020. En plus des bornes fontaines, des abonnements privés sont envisagé très prochainement dans les différents foyers.

Bah Djenabou, Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email