L’USTG donne 30 jours au gouvernement pour trouver une solution.

0
472

Trois mois après le déclenchement d’une grève générale et illimitée par le SLECG (syndicat libre et enseignants chercheurs de Guinée), dans le secteur de l’éducation, L’USTG par le biais du secrétaire général, Abdoulaye Sow soutien ce syndicat dans son combat. Il demande au gouvernement d’ouvrir très rapidement un dialogue autour de la table afin de régler cette crise. Car, selon Abdoulaye Sow, tout le monde est fatigué de cette grève (enseignant, élèves, patents d’élèves). Il a également solliciter l’implication des institutions républicaines pour sauver l’éducation guinéenne par un dialogue responsable.

Selon Abdoulaye Sow, L’USTG donne 30 jours au gouvernement pour trouver une solution à la crise que traverse l’éducation. Sinon nous allons déclenché une grève générale dans nos différentesorganisations membres de L’USTG, a t-il lancé.

Oumar MBoh pour le courrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email