Pour dénouer la crise sociale qui sévit le pays, les acteurs religieux ont entamé des négociations avec le mouvement syndical guinéen déclencheur de la grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire guinéen de ce lundi 26 février 2024. Mais malgré cette rencontre, le mouvement syndical guinéen annonce que la grève continue.
Le Mouvement Syndical Guinéen annonce qu’il a tenu une rencontre avec les religieux et avec le conseil national du dialogue social (CNDS), dans la matinée de ce lundi 26 février à Kaloum siège de la bourse du travail.
Au sortir de la rencontre, le mouvement syndical guinéen a fait une déclaration dans laquelle, il invite les travailleurs de Guinée à continuer d’observer le mot d’ordre de grève jusqu’à la satisfaction totale des revendications.
“Travailleuses, Travailleurs et Retraités de Guinée, le mouvement syndical guinéen vous félicite et vous encourage du large suivi de la grève générale et illimitée, ce lundi 26/02/2024 sur toute l’étendue du territoire national. Le mouvement syndical guinéen exhorte, tout le monde à continuer à suivre le mot d’ordre de grève jusqu’à la satisfaction de nos revendications légitimes.”, a réitéré le mouvement syndical guinéen.
Il invite dans la même déclaration au peuple de Guinée à défendre les acquis démocratiques chèrement acquis par nos devanciers.
“Toutes et tous pour la défense de nos droits et liberté;
Toutes et tous pour la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs de guinée:
Toutes et tous, ensemble, pour éloigner l’injustice et l’arbitraire en Guinée.”
La rencontre du mouvement syndical guinéen avec les chefs religieux a eu lieu et ensuite avec le CNDS selon la déclaration “mais il n’y eu que de promesses”
D’après le mouvement syndical guinéen, des informations ont été distillées par certains organes de presse concernant la journée de grève générale et illimitée. Des informations qu’il qualifie de “contre-vérités”.
“Nous condamnons les contres vérités de Guinéenews sur l’état de la grève réussie ce 26 Février 2024.”
En attendant de voir la situation, le MSG réitère sa position de poursuivre la grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire guinéen pour dit-il le bonheur des travailleurs, travailleuses et du peuple de guinée.
Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com