L’ancien ministre conseiller à la présidence de la République de Guinée sous l’ère d’Alpha Condé qui après l’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi 27 janvier 2024, est revenu sur les points essentiels de cette assemblée.
Marc Yombouno a indiqué qu’il était question pour le bureau exécutif du parti de sensibiliser leurs militantes et militants sur les prochaines échéances électorales.
“L’assemblée générale d’aujourd’hui c’était de faire la déclaration liée au rejet des forces vives sur la mise en place des délégations spéciales et aussi faire une sensibilisation de nos militantes et militants par rapport à la situation sociopolitiques du pays et les amener à se préparer pour les prochaines élections qui sont dans le chronogramme que le gouvernement a accepté avec la CEDEAO.”
Il était question aussi lors de cette assemblée générale du parti, selon l’ancien ministre du commerce sous le régime d’Alpha Condé d’aborder certains sujets brûlants de l’actualité guinéenne.
“Aujourd’hui, au RPG nous sommes fiers. Fiers du fait que tout ce qui a été dit sur nous de mal, de malversations, tous les maux d’Israël, aujourd’hui, ce masque est tombé. Ça trouve déjà que la presse même de par certains patrons, ils ont exprimé dans les médias internationaux, ce que la presse vie aujourd’hui. Ce qui n’a jamais été le cas au temps du professeur Alpha Condé. Les syndicalistes ce qu’ils vivent aujourd’hui, ça n’a jamais été le cas au temps d’Alpha Condé. La population même, le panier de la ménagère, tout le monde fait des achats. Allez aujourd’hui au marché, ça n’a jamais été le cas au temps du professeur Alpha Condé. Le droit à l’électricité, à l’eau, où en sommes-nous ? Est-ce qu’on a avancé où bien on a reculé ? Donc la question ne se pose même pas. La lecture est négative.”

Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com