Meurtre de Mme Boiro et Paul Cole : Le général Baldé cité à comparaître à la barre !

0
1652

Coup de théâtre à l’ouverture du procès sur le double meurtre en 2012 de Mme Aissatou Boiro et de Paul Temple Cole, respectivement, directrice nationale du trésor et ingénieur de l’entreprise de communication ETI, ce mardi 19 décembre au tribunal de première instance de Dixinn.

En effet, l’étonnement de l’assistance a été grand ce mardi matin lorsqu’elle entend les révélations du présumé cerveau de la double attaque meurtrière à l’entame du procès.

Mohamed Sankhon de nationalité sierra léonaise, qui s’exprimait en créole reconnait avoir participé à l’opération de vol à main armée ayant conduit aux meurtres de Mme Aissatou Boiro et M. Paul Temple Cole.

Grande révélation du jour, Mohamed Sankhon dit avoir collaboré avec des hauts gradés de l’armée et de la gendarmerie qui le protègeraient, lui, et ses copains malfrats contre toute arrestation.

L’accusé principal a cité le haut commandant de la gendarmerie nationale, le général Ibrahima Baldé comme étant celui qui lui aurait instruit de filer d’autres bandits. Il affirme qu’en contrepartie, le général Baldé lui aurait donné deux (2) millions de francs guinéens pour acheter une arme afin d’accomplir sa mission de filature contre ses copains.

Les avocats de la partie civile ont demandé à la cour la comparution du général Ibrahima Baldé à titre de témoin. Il reste à savoir si le général Baldé se présentera le 26 décembre prochain, date à laquelle l’audience a été renvoyée.

Nantènin Traoré

Print Friendly, PDF & Email