Labé : Pas de congés de noël 2017 (autorités locales de l’éducation).

0
1071

C’est  la décision prise par l’inspection régionale de l’éducation (IRE) en commun accord avec la direction préfectorale de l’éducation (DPE) de Labé. L’objectif est de mettre ces congés de Noël à profit pour tenter de rattraper le temps perdu lors de la précédente grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants – chercheurs de Guinée (SLECG).

Ainsi, les autorités locales de l’éducation ont convié les entités impliquées dans le secteur à une réunion qui s’est tenue le jeudi 14 décembre 2017 dans l’amphithéâtre de l’école d’application. Abdourahmane Bah le chef de la section de l’enseignement général et technique de la DPE de Labé  explique le contexte de la dite rencontre: « la rencontre a mobilisé tous les cadres de la direction préfectorale de l’éducation (DPE), les directeurs sous-préfectoraux de l’éducation (DSPE), les directeurs sous-communaux de l’éducation et les chefs d’établissements d’enseignement secondaire public et privé. À l’ordre du jour c’était l’organisation des évaluations du premier trimestre et les dispositions à prendre pour le rattrapage des cours perdus suite à la grève déclenchée par le SLECG. Au cours de la réunion nous avons examiné le calendrier scolaire 2017 – 2018; nous avons également examiné le plan de progression annuelle à l’Élémentaire et au secondaire; la lettre circulaire de l’inspection régionale de l’éducation et la lettre du département en date du 12 décembre 2017 » explique-t-il.

Selon lui après les différents constats, il s’est avéré que toutes les écoles et établissements n’ont pas été touché de la même façon par la crise scolaire. « Des régions entières et même certaines préfectures ont poursuivi les cours pendant cette période. Au sein même des zones touchées, certains établissements ont poursuivi quelques cours. Le nombre de jours et d’heures perdus donc ne sont pas les mêmes d’une zone à une autre ou d’un établissement à un autre » poursuit-il.

Au sortir de la rencontre, les cadres de l’éducation décident de mettre à profit les congés de Noël pour combler une partie du gap tout en accordant les jours fériés aux enseignants c’est-à-dire le 25 décembre 2017 et le 1er janvier 2018.

 « Ensuite, les compositions initialement prévues le 11 décembre sont reportées au 08 janvier 2018. Les jeudis seront également mis à profit à l’élémentaire tout comme l’après-midi au secondaire. Donc il n’y a pas de congé cette fois-ci » rapporte Abdourahmane Bah de la DPE de Labé.

Une décision saluée par plusieurs parents d’élèves et élèves interpellés qui estiment que cela va permettre de rattraper une bonne partie du temps perdu.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email