Dans la foulée de sa nomination ce mardi 27 février 2023, le nouveau Premier ministre, Amadou Oury Bah communément appelé Bah Oury a prété serment au Palais Mohamed V, devant le président de la transition Général Mamadi Doumoubya.

Dans cette prestation de serment devant les membres du cabinet de la présidence de la République et certains membres du CNRD, le successeur de Bernard Goumou s’est sollenemment engagé à servir loyalement le Chef de l’Etat et le peuple de Guinée en tenant compte de la charte de la transition.

« Je soussigné Bah Amadou Oury que dans mes fonctions de Premier ministre, Chef du gouvernent, promis et jure devant Dieu et sur mon honneur à accomplir avec loyauté et fidélité et dévouement mes fonctions et charges d’Etat. Je me conformerais scrupuleusement aux dispositions de la charte de la transition, aux principes de l’honneur, de la probité et de la dignité sans préjudice sur l’équilibre social, politique et culturel de la nation guinéenne.

J’agirerais avec responsabilité et toujours demeurerais dans l’esprit et conforme aux orientations du président de la transition en tout lieu et en toute circonstance. Je mètrerais tout en œuvre pour préserver l’intérêt supérieur du CNRD, de son président et de tout le peuple de Guinée. Je ferais montre dévouement inconditionnel au président du CNRD dans l’exercice de mes fonctions et de mes prérogatives. J’œuvrerais toujours dans mes prises de décisions à traiter équitablement toutes les filles et fils de la Guinée, sans distinction d’ethnie de région et de religion. Je conduirais mes actes conformément à la vision du CNRD et de son président et sans aucune influence étrangère, ethnique ou régionaliste.

Devant les situations délicates où l’intérêt national pourrait vaciller, je m’engage à toujours prendre en compte avec froid les directives du président du CNRD. Je garderais jalousement, le secret des accords qui interviendront avant, pendant et après la mission.

Convaincue de bonne foi et de ma volonté à servir la nation, l’Etat et le président du CNRD, président de la transition, je souscris librement à tous ces engagements et appose ma signature pour que plaise à Dieu de m’aider à me conduire dignement tout aux longues de ma mission envers lui et envers le président du CNRD. »

Après sa nomination, se penchera dans les prochains jours à composer la future équipe gouvernementale mais surtout à faire face aux revendications du mouvement syndical guinéen qui a déclenché une grève générale et illimitée.

Ibrahima Soya