Prison centrale de Conakry : Des boules de  chanvre indien  dissimulées dans des morceaux de savon

0
1093

C’est la grande découverte faite ce de juillet à la Maison centrale de Conakry sis au quartier Coronthie. Le directeur national de la police régionale de Conakry a confirmé cette information le jeudi 20 juillet 2017.

Selon le commissaire Boubacar Kassé, Directeur de la police régionale de Conakry et porte-parole de la sécurité, la dame Madhalo Soumah  a  été interceptée au niveau de la maison centrale en possession d’un sac contenant des boules de savon traditionnel communément appelé Kabakoudou.

 « Au contrôle il a été constaté que le chanvre indien ‘’Cannabis ‘’ était enfouit dans ses boules de savon traditionnel. La police informée, a ouvert une enquête par rapport à la tentative d’introduction de chanvre indien à la maison centrale », a expliqué le porte-parole de la police.

Poursuivant, il indique que lors des enquêtes, Madhalo a dénoncé la nommée Ami Keita comme étant la sœur de celui-là qui devait entrer en possession.

« Son nom c’est Alya Bangoura ‘’Alias Kaké’’ il est  présenté comme un  grand criminel et supposé être auteur de plusieurs braquages et  attaques à main armée, brigandage. Il fait  partie de la bande de KPC. Il s’agit de militaires radiés des effectifs de l’armée guinéenne et qui se sont retrouvés en bande avec certains individus », a-t-il signalé.

Le directeur régional n’a pas manqué de saluer la vigilance du dispositif de sécurité qui a été mise en place par le capitaine Soriba Bangoura régisseur de la maison centrale.

« Depuis son arrivée, nombreux cas de tentative d’introductions de chanvre indien ont été décelés. Et  les complices ont été aussi arrêtés » s’est-il réjouit.

Il a par ailleurs indiqué que les cas de tentative d’introduction de chanvre indien Sont  récurrents à la maison centrale.

« Le dernier cas s’est produit  derrière la maison centrale où les jeunes jouent au ballon. Et souvent leur  ballon se retrouve dans la cour de la maison centrale. Et d’autres ont eu l’idée de prendre les ballons, les fendre et mettre du chanvre indien la dedans en complicité avec l’intérieur et comme par hasard le ballon se retrouve dans la cour de la maison centrale.  Pour tromper les gens, on dit que c’est le ballon des enfants, alors que c’est du chanvre indien qui s’y trouve», a- expliqué M. Kassé.

Pour l’heure, dame Madhalo Soumah est en état d’arrestation et sera présentée dans les jours qui suivent au procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum.

Nantènin Traoré      

 

Print Friendly, PDF & Email