Après plus d’une année de détention, le blogueur Mamadou Bailo Diallo dit Guidho Foulbhé et ses coaccusés ont été enfin présentés ce vendredi 23 février à la barre du Tribunal de Première de Kaloum.

C’est aux environs de 12h30 minutes à Conakry que le président du tribunal Aboubacar Tiro Camara a annoncé l’ouverture de cette première audience. Sans obscurité, c’est dans une chaleur indescriptible que les cinq accusés répondent tour à tour à l’appel du juge. Il s’agit de : Mamadou Lamarana Guéssé Diallo, Alpha Abdoulaye Diallo, Mohamed Sow, Mamadou Bailo Diallo, alias Guidho foulbhé et Mamadou Bailo Baldé.

Contrairement à ces derniers qui sont placés en mandat de dépôt depuis fin 2022, les deux autres accusés dans ce dossier, Alpha Barry et Mody Sory Barry sont en fuite, d’après le procureur général, Mamoudou Magassouba.

Selon le Chef de Greffe, Mamadou Foré Oularé qui a lu a le contenu du dossier devant le public, Guidho Foulbhé et Cie sont poursuivis pour tentative d’attentat contre la République et complicité.

Mamadou Lamarana Guéssé Diallo qui est le premier à comparaitre devant la barre nie les faits qui lui sont reprochés. Quelques instants après avoir entamé sa déposition, le président du tribunal décide de suspendre l’audience jusqu’à après la grande prière de Vendredi. Cette décision approuvée par la défense est prise suite à une recette du parquet.

A suivre !

Ibrahima Soya